Le gardien de Chelsea devait encore passer des examens mercredi matin à la suite de sa blessure dimanche contre Arsenal. Courtois doit rejoindre ses équipiers mercredi soir.

L'arrière Toby Alderweireld (Southampton) souffrait d'une petite contracture à la cuisse mardi. Il était bien présent mercredi. Il a encore été traité à la cuisse à l'issue de l'entraînement.

Eden Hazard (Chelsea) a passé mardi après-midi un scanner de son orteil contusionné. Il étaIt bien présent mercredi tout comme Sébastien Pocognoli (West Bromwich Albion) remis de sa contracture au mollet.

Une rencontre à 11 contre 11 a ponctué la séance. Wilmots avait choisi d'une part Alderweireld, Kompany, Lombaerts et Vertonghen en défense; Defour, Nainggolan et De Bruyne dans l'entre-jeu. En attaque, Origi était encadré à gauche de Hazard et à droite de Mertens.

Quelques solides duels ont émaillé le match. Une alerte s'est produite quand Alderweireld s'est tenu la cheville et quand Mertens s'est mis à boîter après un contact.

Jeudi après-midi, les Diables suivront un entraînement à huis clos au stade Roi Baudouin, leur dernier galop avant le match d'Andorre pour lequel il ne reste plus que 235 billets disponibles.

Steven Defour: "Pas se porter bêtement à l'attaque contre Andorre"

"Les Diables Rouges ne doivent pas se porter bêtement à l'attaquer contre Andorre pour marquer un but", a réagi Steven Defour à l'issue de l'entraînement. "Ce n'est certainement pas comme si Nainggolan et moi étions alignés purement défensivement. J'ai déjà vu jouer Radja plus offensivement à l'AS Roma. Je peux aussi de temps à autre jouer dans la box. Cela dépend naturellement de la manière de jouer que voudra notre coach. Je suis sur le chemin d'être à 100%."

Defour a inscrit deux buts avec les Diables Rouges. Aura-t-il l'occasion d'augmenter son total contre Andorre ? "Le plan tactique déterminera si je pourrai être souvent devant le but. Nous devons tous exécuter notre tâche et ne pas nous porter bêtement à l'attaque pour absolument marquer un but. Les trois points sont le plus important. Nous n'avons pas encore parlé d'Andorre, ce ne sera pas avant jeudi. Le fait est qu'aujourd'hui il n'y a plus de petite équipe."

"Il y a une grande différence entre ces entraînements et ceux d'Anderlecht, où il y a beaucoup de jeunes joueurs dont la carrière n'a pas encore débuté. Que Marc Wilmots ait critiqué la compétition belge ? Cela n'a pas d'importance pour moi. le niveau en Belgique peut être meilleur, c'est un euphémisme. Les autres Diables rouges jouent naturellement dans une compétition qui a une meilleure réputation", a encore affirmé Defour.

Divock Origi: "J'ai l'habitude de jouer contre des équipes fermées"

Par ailleurs, Divock Origi pourrait être préféré à Romelu Lukaku à la pointe de l'attaque vendredi soir dans le duel d'ouverture des qualifications de l'Euro-2016 des Diables Rouges contre Andorre. A lui de trouver la faille dans la défense andorrane. "En France, j'ai l'habitude de jouer contre des équipes fermées qui ne laissent que peu d'espaces", a confié l'attaquant de Lille, mercredi après l'entraînement à Neerpede. Origi a figuré dans l'équipe supposée que Wilmots pourrait aligner au coup d'envoi. "Je ne me suis posé aucune question sur la composition d'équipe", a poursuivi Origi. "Le coach ne nous a pas encore informé sur qui jouera vendredi. Dans les deux équipes il y avait de la qualité aujourd'hui. J'ai essayé de tout donner sur le terrain."

La concurrence avec Lukaku a-t-elle une influence sur votre relation ? "Absolument pas. Il n'y a rien de changé. Nous avons encore joué hier soir avec Adnan Januzaj et Jason Denayer à la Playstation", a poursuivi l'attaquant qui est remplaçant à Lille. "J'ai beaucoup d'admiration pour Lukaku. Il est déjà loin dans son développement. Il est absolument quelqu'un que je regarde. Une fois, je joue, une autre fois c'est son tour. C'est le choix du coach."

Origi a été tranféré cet été contre 12 millions d'euros de Lille à Liverpool qui l'a prêté pour une saison à Lille. Il a déjà marqué trois buts cette saison en Ligue 1. "Le coach René Girard me fait confiance. Je sens que je fais des progrès. Je joue de plus en plus comme un homme. Le dernier Mondial a certainement accéléré mon développement."

La semaine dernière le manager de Liverpool Brendan Rodgers a déclaré attendre l'arrivée du Diable Rouge. "Je prends cela comme un grand compliment. Je sais qu'il me voulait immédiatement. Liverpool me suit attentivement. J'ai déjà rencontré à deux ou trois reprises un scout après un match. Je reçois de temps à autre un feedback. C'est quand même positif que je puisse encore me développer à Lille" a conclu Origi.

Le gardien de Chelsea devait encore passer des examens mercredi matin à la suite de sa blessure dimanche contre Arsenal. Courtois doit rejoindre ses équipiers mercredi soir.L'arrière Toby Alderweireld (Southampton) souffrait d'une petite contracture à la cuisse mardi. Il était bien présent mercredi. Il a encore été traité à la cuisse à l'issue de l'entraînement.Eden Hazard (Chelsea) a passé mardi après-midi un scanner de son orteil contusionné. Il étaIt bien présent mercredi tout comme Sébastien Pocognoli (West Bromwich Albion) remis de sa contracture au mollet. Une rencontre à 11 contre 11 a ponctué la séance. Wilmots avait choisi d'une part Alderweireld, Kompany, Lombaerts et Vertonghen en défense; Defour, Nainggolan et De Bruyne dans l'entre-jeu. En attaque, Origi était encadré à gauche de Hazard et à droite de Mertens. Quelques solides duels ont émaillé le match. Une alerte s'est produite quand Alderweireld s'est tenu la cheville et quand Mertens s'est mis à boîter après un contact.Jeudi après-midi, les Diables suivront un entraînement à huis clos au stade Roi Baudouin, leur dernier galop avant le match d'Andorre pour lequel il ne reste plus que 235 billets disponibles. "Les Diables Rouges ne doivent pas se porter bêtement à l'attaquer contre Andorre pour marquer un but", a réagi Steven Defour à l'issue de l'entraînement. "Ce n'est certainement pas comme si Nainggolan et moi étions alignés purement défensivement. J'ai déjà vu jouer Radja plus offensivement à l'AS Roma. Je peux aussi de temps à autre jouer dans la box. Cela dépend naturellement de la manière de jouer que voudra notre coach. Je suis sur le chemin d'être à 100%."Defour a inscrit deux buts avec les Diables Rouges. Aura-t-il l'occasion d'augmenter son total contre Andorre ? "Le plan tactique déterminera si je pourrai être souvent devant le but. Nous devons tous exécuter notre tâche et ne pas nous porter bêtement à l'attaque pour absolument marquer un but. Les trois points sont le plus important. Nous n'avons pas encore parlé d'Andorre, ce ne sera pas avant jeudi. Le fait est qu'aujourd'hui il n'y a plus de petite équipe." "Il y a une grande différence entre ces entraînements et ceux d'Anderlecht, où il y a beaucoup de jeunes joueurs dont la carrière n'a pas encore débuté. Que Marc Wilmots ait critiqué la compétition belge ? Cela n'a pas d'importance pour moi. le niveau en Belgique peut être meilleur, c'est un euphémisme. Les autres Diables rouges jouent naturellement dans une compétition qui a une meilleure réputation", a encore affirmé Defour.Par ailleurs, Divock Origi pourrait être préféré à Romelu Lukaku à la pointe de l'attaque vendredi soir dans le duel d'ouverture des qualifications de l'Euro-2016 des Diables Rouges contre Andorre. A lui de trouver la faille dans la défense andorrane. "En France, j'ai l'habitude de jouer contre des équipes fermées qui ne laissent que peu d'espaces", a confié l'attaquant de Lille, mercredi après l'entraînement à Neerpede. Origi a figuré dans l'équipe supposée que Wilmots pourrait aligner au coup d'envoi. "Je ne me suis posé aucune question sur la composition d'équipe", a poursuivi Origi. "Le coach ne nous a pas encore informé sur qui jouera vendredi. Dans les deux équipes il y avait de la qualité aujourd'hui. J'ai essayé de tout donner sur le terrain."La concurrence avec Lukaku a-t-elle une influence sur votre relation ? "Absolument pas. Il n'y a rien de changé. Nous avons encore joué hier soir avec Adnan Januzaj et Jason Denayer à la Playstation", a poursuivi l'attaquant qui est remplaçant à Lille. "J'ai beaucoup d'admiration pour Lukaku. Il est déjà loin dans son développement. Il est absolument quelqu'un que je regarde. Une fois, je joue, une autre fois c'est son tour. C'est le choix du coach."Origi a été tranféré cet été contre 12 millions d'euros de Lille à Liverpool qui l'a prêté pour une saison à Lille. Il a déjà marqué trois buts cette saison en Ligue 1. "Le coach René Girard me fait confiance. Je sens que je fais des progrès. Je joue de plus en plus comme un homme. Le dernier Mondial a certainement accéléré mon développement." La semaine dernière le manager de Liverpool Brendan Rodgers a déclaré attendre l'arrivée du Diable Rouge. "Je prends cela comme un grand compliment. Je sais qu'il me voulait immédiatement. Liverpool me suit attentivement. J'ai déjà rencontré à deux ou trois reprises un scout après un match. Je reçois de temps à autre un feedback. C'est quand même positif que je puisse encore me développer à Lille" a conclu Origi.