Boyata était associé à Thomas Vermaelen et Laurent Ciman en défense. Un trio inédit. "La communication a été très bonne avec eux. Aujourd'hui, le match était difficile contre un adversaire très bon, mais je suis content de ma prestation." Boyata a profité des blessures conjuguées de Vincent Kompany, Toby Alderweireld et Jan Vertonghen pour décrocher sa première place dans le onze de base après trois apparitions en cours de match. "L'équipe nationale, je la frôle depuis 2011. J'ai eu beaucoup de difficultés dans mon parcours. Être ici ne peut être que positif." Il était important de bien commencer la rencontre, raconte Boyata. "La première intervention est toujours importante. Elle permet de bien évoluer ensuite. Le Mexique jouait bien au ballon. C'était un superbe test. A la Coupe du monde, nous sommes susceptibles de jouer contre de grandes nations", a conclu le joueur. (Belga)

Boyata était associé à Thomas Vermaelen et Laurent Ciman en défense. Un trio inédit. "La communication a été très bonne avec eux. Aujourd'hui, le match était difficile contre un adversaire très bon, mais je suis content de ma prestation." Boyata a profité des blessures conjuguées de Vincent Kompany, Toby Alderweireld et Jan Vertonghen pour décrocher sa première place dans le onze de base après trois apparitions en cours de match. "L'équipe nationale, je la frôle depuis 2011. J'ai eu beaucoup de difficultés dans mon parcours. Être ici ne peut être que positif." Il était important de bien commencer la rencontre, raconte Boyata. "La première intervention est toujours importante. Elle permet de bien évoluer ensuite. Le Mexique jouait bien au ballon. C'était un superbe test. A la Coupe du monde, nous sommes susceptibles de jouer contre de grandes nations", a conclu le joueur. (Belga)