Après les deux buts encaissés en Estonie jeudi, le portier des Diables Rouges voulait conserver le zéro contre la Tchéquie, comme en témoignent ses deux arrêts importants à 2-0 devant Matej Vydra et Adam Hlozek. "Au bout du compte, je n'ai fait que mon boulot", a confié Thibaut Courtois. "Il était important de garder le zéro après les deux buts encaissés jeudi. C'est toujours agréable d'être décisif pour l'équipe. Je suis content car j'ai sorti deux arrêts importants et nous avons marqué le 3-0 dans la foulée." Gêné par son tendon d'Achille, le portier ne jouera pas contre la Biélorussie mercredi et rentrera directement à Madrid. "Ce sera une bonne opportunité pour les autres gardiens de jouer", a-t-il souri. Victime d'une fracture de la pommette contre la Russie en ouverture de l'Euro le 12 juin, Timothy Castagne faisait, lui, son retour dans le onze belge. "Je n'avais pas vraiment d'appréhension en montant sur le terrain. Quand on est dans le feu de l'action, on n'a pas le temps de se demander si on va encore se blesser", a-t-il assuré après la rencontre. "Tout le monde était évidemment content de la victoire", a ajouté le défenseur de Leicester. "Contrairement au match aller, nous sommes parvenus à les contrer défensivement. Tactiquement, nous avons trouvé les espaces entre les lignes pour nous sortir de leur pressing. Nous prenons une bonne option sur la qualification mais nous devons encore finir le boulot." (Belga)

Après les deux buts encaissés en Estonie jeudi, le portier des Diables Rouges voulait conserver le zéro contre la Tchéquie, comme en témoignent ses deux arrêts importants à 2-0 devant Matej Vydra et Adam Hlozek. "Au bout du compte, je n'ai fait que mon boulot", a confié Thibaut Courtois. "Il était important de garder le zéro après les deux buts encaissés jeudi. C'est toujours agréable d'être décisif pour l'équipe. Je suis content car j'ai sorti deux arrêts importants et nous avons marqué le 3-0 dans la foulée." Gêné par son tendon d'Achille, le portier ne jouera pas contre la Biélorussie mercredi et rentrera directement à Madrid. "Ce sera une bonne opportunité pour les autres gardiens de jouer", a-t-il souri. Victime d'une fracture de la pommette contre la Russie en ouverture de l'Euro le 12 juin, Timothy Castagne faisait, lui, son retour dans le onze belge. "Je n'avais pas vraiment d'appréhension en montant sur le terrain. Quand on est dans le feu de l'action, on n'a pas le temps de se demander si on va encore se blesser", a-t-il assuré après la rencontre. "Tout le monde était évidemment content de la victoire", a ajouté le défenseur de Leicester. "Contrairement au match aller, nous sommes parvenus à les contrer défensivement. Tactiquement, nous avons trouvé les espaces entre les lignes pour nous sortir de leur pressing. Nous prenons une bonne option sur la qualification mais nous devons encore finir le boulot." (Belga)