"Je n'avais jamais pensé pouvoir rejoindre l'équipe nationale", a confié Brandon Mechele. "C'est la récompense de tout un travail à Bruges. Après ma blessure, j'ai pu disputer 5 à 6 rencontres et j'ai retrouvé mon niveau cette saison. Le sélectionneur national a pu le constater. J'aurais peut-être pu avoir déjà une sélection la saison dernière, mais elle vient maintenant et j'en suis très content. Je suis curieux de voir quel niveau j'ai dans le groupe et je veux pouvoir grandir dans le noyau pour devenir un jour titulaire." Les ambitions de ce défenseur de 25 ans sont claires, et il sait qu'il va pouvoir apprendre beaucoup de ses coéquipiers. "Les autres défenseurs jouent en Angleterre, au plus haut niveau. Je veux apprendre des trucs à l'entraînement, voir comme ils réagissent face à différentes situations". Le Brugeois est l'un des rares Diables à évoluer encore dans le championnat belge, mais il s'en contente. Pour le moment. "Je me sens très bien à Bruges et un transfert n'est absolument pas à l'ordre du jour. Et le sélectionneur national suit de très près le championnat en Belgique. J'ai déjà connu la critique. Je suis devenu meilleur ces dernières années et cela m'a rendu plus fort". Formé à Bruges, Mechele fut prêté début 2017 à Saint-Trond, une étape qu'il a aussi apprécié à sa juste valeur. "Mon prêt à Saint-Trond fut une bonne chose en définitive. Quand je suis revenu à Bruges, j'y ai pris une place de titulaire. Ivan Leko y a joué un grand rôle. Il m'a redonné des minutes de jeu et m'a pris ensuite avec de Saint-Trond. J'ai progressé, sur le plan mental aussi et je suis devenu un leader dans la défense du Club Bruges." La saison dernière, Brandon Mechele a joué l'entièreté du championnat de Belgique avec les Brugeois. (Belga)