Selon la Dernière Heure, la police de Bruges a reçu de ses collègues de Bruxelles une information au sujet d'un attentat probable au stade durant la soirée. Une analyse a été demandée à l'OCAM. "Les contrôles a l'entrée du stade ont été renforcés, ce qui explique que certains supporters sont entrés dans le stade après le coup d'envoi", a expliqué l'URBSFA. Le résultat, rassurant, de l'analyse de l'OCAM n'est arrivé que pendant le match. (Belga)

Selon la Dernière Heure, la police de Bruges a reçu de ses collègues de Bruxelles une information au sujet d'un attentat probable au stade durant la soirée. Une analyse a été demandée à l'OCAM. "Les contrôles a l'entrée du stade ont été renforcés, ce qui explique que certains supporters sont entrés dans le stade après le coup d'envoi", a expliqué l'URBSFA. Le résultat, rassurant, de l'analyse de l'OCAM n'est arrivé que pendant le match. (Belga)