Les Diables, qui retrouvent Saint-Pétersbourg après leur élimination par la France en demi-finales du Mondial 2018 et leur victoire contre l'Angleterre dans la petite finale, devront assurer leur première place du groupe et leur statut de tête de série avant le tirage au sort de l'Euro, effectué le 30 novembre à Bucarest. Pour terminer au sommet du groupe I, il faudra absolument éviter la défaite contre des Russes qui affichent trois unités de moins. Il suffira donc d'un point pour terminer en tête du groupe. Les Diables devront ensuite éviter le faux pas contre Chypre mardi soir à Bruxelles (20h45) afin de mettre toutes les chances de leur côté pour obtenir le statut de tête de série, réservé aux six meilleurs vainqueurs de groupe. Si Roberto Martinez peut compter sur un effectif au complet au milieu de terrain et en attaque, le sélectionneur va devoir quelque peu bricoler en défense. Jan Vertonghen, Vincent Kompany et Thomas Meunier blessés, le Catalan est orphelin de membres historiques de son arrière-garde. L'incertitude plane autour de Thomas Vermaelen, tout juste remis d'un pépin physique. Toby Alderweireld, sur le banc lors des deux derniers matches de Tottenham, devrait débuter, au même titre que Dedryck Boyata. Jason Denayer, malgré un début de saison poussif de l'Olympique Lyonnais, apparaît comme une solution de rechange. Leander Dendoncker, repositionné en défense centrale chez les Wolves depuis deux rencontres, pourrait lui aussi dépanner. La Belgique, qui n'a plus encaissé le moindre goal depuis sept matches et sa victoire 3-1 contre la Russie le 21 mars lors de la première journée, pourra aligner Kevin De Bruyne et Eden Hazard de concert, une première depuis le mois de juin. Mardi, les Belges ponctueront leur campagne contre Chypre, actuel 3e du groupe avec 10 points. (Belga)