Wehrlein avait jusqu'à alors connu un début de week-end idéal, avec la pole position et une course parfaite en tête du peloton. Les commissaires de course se sont toutefois aperçus d'une erreur administrative de son équipe, Porsche TAG Heuer, à savoir l'absence de "déclaration d'utilisation des pneus lors du contrôle technique d'avant-course", ruinant les efforts du pilote. Son compatriote et équipier André Lotterer a lui aussi été disqualifié. La mésaventure profite à Lucas Di Grassi, qui s'impose pour la troisième fois au Mexique après 2017 et 2019, devant son équipier chez Audi René Rast et le Suisse Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing). Le champion 2016-2017 décroche sa première victoire de la saison, ce qui lui permet de remonter à la 11e place du classement général avec 39 points. Le Néerlandais Robin Frijns (Envision Virgin Racing), qui n'a pas marqué de point avec sa 17e place samedi, reste en tête avec 62 points et compte deux longueurs d'avance sur le Portugais Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), 6e de la course. Vandoorne occupe la sixième position avec 54 points. Une seconde course a lieu dimanche sur le même circuit, à Puebla (16H04 heure locale, 23h04 heure belge). Classement du E-Prix du Mexique, disputé samedi 1. Lucas di Grassi (Bré/ Audi Sport AB Schaeffler) 2. René Rast (All/Audi Sport AB Schaeffler) à 0.497 seconde 3. Edoardo Mortara (SWI/Rokit Venturi Racing) à 2.774 4. Alexander Sims (G-B/Mahindra Racing) à 10.443 5. Jake Dennis (G-B/BMW I Andretti Motorsport) à 11.473 ... 7. Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ) à 12.022 ... Classement des pilotes après 8 manches (sur 15) 1. Robin Frijns (P-B/Envision Virgin Racing) 62 points 2. Antonio Félix da Costa (Por/DS Techeetah) 60 3. Nyck de Vries (P-B/Mercedes EQ Formula E Team) 59 4. René Rast (All/Audi Sport AB Schaeffler) 58 5. Mitch Evans (N-Z/Jaguar Racing) 58 6. Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ) 54 ... (Belga)

Wehrlein avait jusqu'à alors connu un début de week-end idéal, avec la pole position et une course parfaite en tête du peloton. Les commissaires de course se sont toutefois aperçus d'une erreur administrative de son équipe, Porsche TAG Heuer, à savoir l'absence de "déclaration d'utilisation des pneus lors du contrôle technique d'avant-course", ruinant les efforts du pilote. Son compatriote et équipier André Lotterer a lui aussi été disqualifié. La mésaventure profite à Lucas Di Grassi, qui s'impose pour la troisième fois au Mexique après 2017 et 2019, devant son équipier chez Audi René Rast et le Suisse Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing). Le champion 2016-2017 décroche sa première victoire de la saison, ce qui lui permet de remonter à la 11e place du classement général avec 39 points. Le Néerlandais Robin Frijns (Envision Virgin Racing), qui n'a pas marqué de point avec sa 17e place samedi, reste en tête avec 62 points et compte deux longueurs d'avance sur le Portugais Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), 6e de la course. Vandoorne occupe la sixième position avec 54 points. Une seconde course a lieu dimanche sur le même circuit, à Puebla (16H04 heure locale, 23h04 heure belge). Classement du E-Prix du Mexique, disputé samedi 1. Lucas di Grassi (Bré/ Audi Sport AB Schaeffler) 2. René Rast (All/Audi Sport AB Schaeffler) à 0.497 seconde 3. Edoardo Mortara (SWI/Rokit Venturi Racing) à 2.774 4. Alexander Sims (G-B/Mahindra Racing) à 10.443 5. Jake Dennis (G-B/BMW I Andretti Motorsport) à 11.473 ... 7. Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ) à 12.022 ... Classement des pilotes après 8 manches (sur 15) 1. Robin Frijns (P-B/Envision Virgin Racing) 62 points 2. Antonio Félix da Costa (Por/DS Techeetah) 60 3. Nyck de Vries (P-B/Mercedes EQ Formula E Team) 59 4. René Rast (All/Audi Sport AB Schaeffler) 58 5. Mitch Evans (N-Z/Jaguar Racing) 58 6. Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ) 54 ... (Belga)