Champion du monde 2018 à Bakou et N.1 mondial, Sherazadishvili a assumé son statut de favori avec cinq succès par ippon, tous avant la fin du temps réglementaire à l'exception de la finale. Lors du dernier combat, il a dû attendre le golden-score pour faire tomber l'Ouzbek Davlat Bobonov, récent champion d'Asie. Le Suédois Marcus Nyman et le Hongrois Krisztian Toth, bruyamment fêté par les quelques centaines de spectateurs présents à la Laszlo Papp Arena, ont pris les deux médailles de bronze. Chez les femmes, la Croate Barbara Matic (26 ans) a créé la surprise en s'imposant et en décrochant la première médaille d'or pour son pays aux Championnats du Monde. La 15e mondiale, médaillée de bronze européenne en 2019, a battu en finale l'expérimentée japonaise Yoko Ono (31 ans), médaillée de bronze aux Mondiaux 2018, deux fois championne d'Asie et grande habituée des succès en Grand Slam. La Croate a marqué un waza-ari avant de résister jusqu'à la fin du combat à un long travail au sol de la Japonaise. Les deux médailles de bronze sont revenues à la Néerlandaise Sanne Van Dijke et à l'Autrichienne Michaela Polleres. Les podiums: DAMES -70 kg 1. Barbara Matic (Cro) 2. Yoko Ono (Jap) 3. Sanne Van Dijke (P-B) . Michaela Polleres (Aut) MESSIEURS -90 kg 1. Nikoloz Sherazadishvili (Esp) 2. Davlat Bobono (Ouz) 3. Krisztian Toth (Hon) . Marcus Nyman (Suè) (Belga)

Champion du monde 2018 à Bakou et N.1 mondial, Sherazadishvili a assumé son statut de favori avec cinq succès par ippon, tous avant la fin du temps réglementaire à l'exception de la finale. Lors du dernier combat, il a dû attendre le golden-score pour faire tomber l'Ouzbek Davlat Bobonov, récent champion d'Asie. Le Suédois Marcus Nyman et le Hongrois Krisztian Toth, bruyamment fêté par les quelques centaines de spectateurs présents à la Laszlo Papp Arena, ont pris les deux médailles de bronze. Chez les femmes, la Croate Barbara Matic (26 ans) a créé la surprise en s'imposant et en décrochant la première médaille d'or pour son pays aux Championnats du Monde. La 15e mondiale, médaillée de bronze européenne en 2019, a battu en finale l'expérimentée japonaise Yoko Ono (31 ans), médaillée de bronze aux Mondiaux 2018, deux fois championne d'Asie et grande habituée des succès en Grand Slam. La Croate a marqué un waza-ari avant de résister jusqu'à la fin du combat à un long travail au sol de la Japonaise. Les deux médailles de bronze sont revenues à la Néerlandaise Sanne Van Dijke et à l'Autrichienne Michaela Polleres. Les podiums: DAMES -70 kg 1. Barbara Matic (Cro) 2. Yoko Ono (Jap) 3. Sanne Van Dijke (P-B) . Michaela Polleres (Aut) MESSIEURS -90 kg 1. Nikoloz Sherazadishvili (Esp) 2. Davlat Bobono (Ouz) 3. Krisztian Toth (Hon) . Marcus Nyman (Suè) (Belga)