Le parquet de l'Union belge de football (URBSFA) a requis lundi deux matchs de suspension à l'encontre de Michel Preud'homme, l'entraîneur du FC Bruges. Une amende de 600 euros a aussi été proposée. Si le FC Bruges accepte la proposition, Preud'homme sera renvoyé en tribune lors des les rencontres du 26 janvier à Anderlecht et du 1er février contre Mons.

Si le Club refuse, Preud'homme devra se présenter mardi devant la commission des litiges. Preud'homme a été exclu samedi soir lors du match au Lierse (1-1) après avoir marqué son mécontentement contre l'arbitre Jonathan Lardot qui a refusé un changement rapide côté brugeois. "Je voulais apporter plus de puissance avec Jorgensen, mais ce n'était visiblement pas possible. Nous avions appelé l'arbitre et nous attendions de pouvoir effectuer le changement quand la balle franchirait la ligne. Mais l'arbitre a laissé le match se poursuivre", a déclaré Preud'homme à propos de l'incident.

Le parquet de l'Union belge de football (URBSFA) a requis lundi deux matchs de suspension à l'encontre de Michel Preud'homme, l'entraîneur du FC Bruges. Une amende de 600 euros a aussi été proposée. Si le FC Bruges accepte la proposition, Preud'homme sera renvoyé en tribune lors des les rencontres du 26 janvier à Anderlecht et du 1er février contre Mons. Si le Club refuse, Preud'homme devra se présenter mardi devant la commission des litiges. Preud'homme a été exclu samedi soir lors du match au Lierse (1-1) après avoir marqué son mécontentement contre l'arbitre Jonathan Lardot qui a refusé un changement rapide côté brugeois. "Je voulais apporter plus de puissance avec Jorgensen, mais ce n'était visiblement pas possible. Nous avions appelé l'arbitre et nous attendions de pouvoir effectuer le changement quand la balle franchirait la ligne. Mais l'arbitre a laissé le match se poursuivre", a déclaré Preud'homme à propos de l'incident.