Gabriel Sincraian, un haltérophile, avait décroché la médaille de bronze en -85 kg à Rio. La fédération internationale d'haltérophilie avait déjà annoncé en octobre dernier que le sportif de 27 ans avait été testé positif à la testostérone lors d'un test en compétition mené le 12 août. Sincraian avait déjà été suspendu deux ans, entre 2013 et 2015, après un contrôle positif au stanozolol. Le boxeur russe Misha Aloian, âgé de 28 ans, avait quant à lui remporté l'argent en -52 kg, à Rio. Il a été testé positif au tuaminoheptane, un produit stimulant interdit, le 21 août dernier, soit le jour de la finale qu'il avait disputée. Aloian avait déjà remporté le bronze aux JO de 2012 à Londres, alors qu'il était champion du monde amateur en titre. En 2013 à Almaty, il avait renouvelé ce titre de champion du monde amateur des poids mouches. (Belga)

Gabriel Sincraian, un haltérophile, avait décroché la médaille de bronze en -85 kg à Rio. La fédération internationale d'haltérophilie avait déjà annoncé en octobre dernier que le sportif de 27 ans avait été testé positif à la testostérone lors d'un test en compétition mené le 12 août. Sincraian avait déjà été suspendu deux ans, entre 2013 et 2015, après un contrôle positif au stanozolol. Le boxeur russe Misha Aloian, âgé de 28 ans, avait quant à lui remporté l'argent en -52 kg, à Rio. Il a été testé positif au tuaminoheptane, un produit stimulant interdit, le 21 août dernier, soit le jour de la finale qu'il avait disputée. Aloian avait déjà remporté le bronze aux JO de 2012 à Londres, alors qu'il était champion du monde amateur en titre. En 2013 à Almaty, il avait renouvelé ce titre de champion du monde amateur des poids mouches. (Belga)