Bager avait été exclu en début de rencontre (13e) à Seraing samedi pour une faute sur Mikautadze, qui filait vers le but. Il ne s'agit pas d'une faute grossière, mais elle a annihilé une occasion de but pour l'équipe adverse, ce qui lui a valu un rouge direct. Le Norvégien avait déjà écopé d'une suspension d'un match avec sursis pour une faute similaire contre Genk le 12 septembre. Ce sursis tombe avec cette nouvelle exclusion et le joueur devra purger ce match de suspension. À cette sanction, s'ajoute le match de suspension qu'il a écopé pour sa faute contre Seraing. Si l'Union ne fait pas appel de la sanction, Bager manquera la réception de Genk dimanche (16h00) et le déplacement au Club de Bruges le jeudi 27 janvier (20h45). La rencontre de l'Union à Seraing avait été arrêtée à la mi-temps en raison du brouillard samedi. La seconde période s'est jouée mardi et les Bruxellois se sont finalement imposés 0-4. (Belga)

Bager avait été exclu en début de rencontre (13e) à Seraing samedi pour une faute sur Mikautadze, qui filait vers le but. Il ne s'agit pas d'une faute grossière, mais elle a annihilé une occasion de but pour l'équipe adverse, ce qui lui a valu un rouge direct. Le Norvégien avait déjà écopé d'une suspension d'un match avec sursis pour une faute similaire contre Genk le 12 septembre. Ce sursis tombe avec cette nouvelle exclusion et le joueur devra purger ce match de suspension. À cette sanction, s'ajoute le match de suspension qu'il a écopé pour sa faute contre Seraing. Si l'Union ne fait pas appel de la sanction, Bager manquera la réception de Genk dimanche (16h00) et le déplacement au Club de Bruges le jeudi 27 janvier (20h45). La rencontre de l'Union à Seraing avait été arrêtée à la mi-temps en raison du brouillard samedi. La seconde période s'est jouée mardi et les Bruxellois se sont finalement imposés 0-4. (Belga)