Ulla Gilot vient remplacer au pied levé Pierre Couquelet qui n'a pu être du voyage. Linda Le Bon (classe B2, déficiente visuelle), née à Wilrijk mais qui réside en Autriche, participera à la descente, au super G, au super combiné, au géant et au slalom. Elle fut médaillée d'argent en descente et au super-G le mois dernier aux Mondiaux de Lillehammer, avec Pierre Coquelet. Rémi Mazi (classe LW6/8-2, malformation congénitale de l'avant-bras gauche) est inscrit sur le slalom géant et le slalom. Avant de choisir de se concentrer sur le ski en 2016, l'Arlonnais a également pratiqué le para athlétisme pendant plusieurs années. Il détient encore plusieurs records de Belgique à l'heure actuelle. Tant Linda Le Bon que Rémi Mazi, membres de la Ligue Handisport Francophone, disputeront les Jeux pour la première fois. La Belgique a remporté deux médailles dans l'histoire des Jeux Paraympiques d'hiver avec Eléonor Sana, il y a quatre ans à PyeongChang en Corée du Sud, guidée par sa s?ur Chloé, avec une médaille de bronze dans la descente pour malvoyants. La Brabançonne wallonne était alors la deuxième belge à remporter une médaille paralympique aux Jeux d'hiver après Willy Mercier qui avait décroché l'argent sur le super-G à Lillehammer en Norvège en 1994. Jasper Balcaen, en ski alpin, était le 2e athlète belge présent aux Jeux Paralympiques d'hiver en 2018. Les athlètes russes et bélarusses pourront participer aux Jeux en tant qu'athlète neutre sous le drapeau paralympique et ne seront pas inclus dans le tableau des médailles. (Belga)

Ulla Gilot vient remplacer au pied levé Pierre Couquelet qui n'a pu être du voyage. Linda Le Bon (classe B2, déficiente visuelle), née à Wilrijk mais qui réside en Autriche, participera à la descente, au super G, au super combiné, au géant et au slalom. Elle fut médaillée d'argent en descente et au super-G le mois dernier aux Mondiaux de Lillehammer, avec Pierre Coquelet. Rémi Mazi (classe LW6/8-2, malformation congénitale de l'avant-bras gauche) est inscrit sur le slalom géant et le slalom. Avant de choisir de se concentrer sur le ski en 2016, l'Arlonnais a également pratiqué le para athlétisme pendant plusieurs années. Il détient encore plusieurs records de Belgique à l'heure actuelle. Tant Linda Le Bon que Rémi Mazi, membres de la Ligue Handisport Francophone, disputeront les Jeux pour la première fois. La Belgique a remporté deux médailles dans l'histoire des Jeux Paraympiques d'hiver avec Eléonor Sana, il y a quatre ans à PyeongChang en Corée du Sud, guidée par sa s?ur Chloé, avec une médaille de bronze dans la descente pour malvoyants. La Brabançonne wallonne était alors la deuxième belge à remporter une médaille paralympique aux Jeux d'hiver après Willy Mercier qui avait décroché l'argent sur le super-G à Lillehammer en Norvège en 1994. Jasper Balcaen, en ski alpin, était le 2e athlète belge présent aux Jeux Paralympiques d'hiver en 2018. Les athlètes russes et bélarusses pourront participer aux Jeux en tant qu'athlète neutre sous le drapeau paralympique et ne seront pas inclus dans le tableau des médailles. (Belga)