Dorian Dessoleil à propos...

...de la belle saison de Charleroi : "Je ne sais pas si on peut vraiment l'expliquer. Il y a l'état d'esprit, le collectif... Et puis surtout, les années passées ensemble. Le groupe se connaît depuis longtemps, tout le monde tire dans la même direction y compris ceux qui ne jouent pas. C'est sans doute ça qui nous rend solides. L'ambiance a rarement été aussi bonne. J'ai l'impression de faire partie d'une grande famille. Quand tout le monde a le sourire, même ceux qui ne sont pas sur le terrain, simplement parce qu'ils sont heureux de faire partie du projet du club et d'être dans un groupe qui fait partie des six meilleures équipes du championnat, ça facilite clairement les choses pour faire des résultats."

...de Karim Belhocine : "Il veut toujours qu'on fasse tout à 200%. Même la première séance d'entraînement après un match. Il nous répète toujours qu'on joue comme on s'entraîne. Il a vraiment apporté de la confiance à chaque joueur. Ça nous permet de nous libérer, de pouvoir jouer notre football. Quand il était T2 à Anderlecht, il était fort proche des joueurs et ça explique qu'il arrive toujours à remotiver ses troupes. Même moi, il me fait jouer un football plus libéré, et c'est aussi ce qui fait que j'ai encore passé un palier. Je suis encouragé à jouer mon football. Le coach sait très bien que j'ai un très bon pied gauche, et il m'incite à l'utiliser. C'est aussi la responsabilité qu'il m'a donnée en tant que capitaine, ma prise de conscience du fait que je suis un leader dans l'équipe, la maturité, l'expérience..."

...de son capitanat : "Je ne m'y attendais pas forcément mais en y réfléchissant... C'est clair que j'y pensais un petit peu. Je suis un des seuls Carolos de l'équipe, j'ai pris de l'expérience. J'aurais compris que le coach le donne à Nicolas (Penneteau, ndlr) mais ça m'a vraiment fait plaisir. Je pense que c'est ce qui me manquait ici pour encore passer un palier et continuer à grandir. Si je me considère comme un défenseur expérimenté ? Oui, j'ai quand même quelques années au compteur en tant que titulaire maintenant. Je commence à être un joueur un peu plus respecté, on va dire."

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Dorian Dessoleil dans votre Sport/Foot Magazine

Dorian Dessoleil à propos......de la belle saison de Charleroi : "Je ne sais pas si on peut vraiment l'expliquer. Il y a l'état d'esprit, le collectif... Et puis surtout, les années passées ensemble. Le groupe se connaît depuis longtemps, tout le monde tire dans la même direction y compris ceux qui ne jouent pas. C'est sans doute ça qui nous rend solides. L'ambiance a rarement été aussi bonne. J'ai l'impression de faire partie d'une grande famille. Quand tout le monde a le sourire, même ceux qui ne sont pas sur le terrain, simplement parce qu'ils sont heureux de faire partie du projet du club et d'être dans un groupe qui fait partie des six meilleures équipes du championnat, ça facilite clairement les choses pour faire des résultats."...de Karim Belhocine : "Il veut toujours qu'on fasse tout à 200%. Même la première séance d'entraînement après un match. Il nous répète toujours qu'on joue comme on s'entraîne. Il a vraiment apporté de la confiance à chaque joueur. Ça nous permet de nous libérer, de pouvoir jouer notre football. Quand il était T2 à Anderlecht, il était fort proche des joueurs et ça explique qu'il arrive toujours à remotiver ses troupes. Même moi, il me fait jouer un football plus libéré, et c'est aussi ce qui fait que j'ai encore passé un palier. Je suis encouragé à jouer mon football. Le coach sait très bien que j'ai un très bon pied gauche, et il m'incite à l'utiliser. C'est aussi la responsabilité qu'il m'a donnée en tant que capitaine, ma prise de conscience du fait que je suis un leader dans l'équipe, la maturité, l'expérience..."...de son capitanat : "Je ne m'y attendais pas forcément mais en y réfléchissant... C'est clair que j'y pensais un petit peu. Je suis un des seuls Carolos de l'équipe, j'ai pris de l'expérience. J'aurais compris que le coach le donne à Nicolas (Penneteau, ndlr) mais ça m'a vraiment fait plaisir. Je pense que c'est ce qui me manquait ici pour encore passer un palier et continuer à grandir. Si je me considère comme un défenseur expérimenté ? Oui, j'ai quand même quelques années au compteur en tant que titulaire maintenant. Je commence à être un joueur un peu plus respecté, on va dire."Retrouvez l'intégralité de l'interview de Dorian Dessoleil dans votre Sport/Foot Magazine