Broeckx a été transféré en septembre vers un centre de revalidation spécialisé, à Overpelt. Petit à petit, sa progression continue, est-il ressorti au stage. "Nous pouvons entre-temps entrevoir les choses bien plus positivement que ce que nous pensions il y a quelques mois. Stig a des sessions de logopédie tous les jours. Il pédale déjà depuis une chaise roulante, il acquiert du muscle, mais il reste couché la plus grande partie de la journée. Grâce à la logopédie, il peut avaler et manger, et dire même quelques mots, comme 'à demain'. Il est loin d'être un garçon en bonne santé, mais il peut déjà faire bien plus que ce que l'on pensait à un moment, et il progresse chaque jour", a développé Bingé. Sa marge de progression "est difficile à estimer", indique-t-il. "Stig travaille énormément pour se rétablir. (...) L'interaction, la communication avec sa famille et ses proches est désormais possible. Il reconnait d'autres coureurs, il parle un petit peu, même si ce ne sont pas des phrases complètes. Son rétablissement prendra du temps, et personne ne sait jusqu'où il ira, mais ce sont de bonnes nouvelles". (Belga)

Broeckx a été transféré en septembre vers un centre de revalidation spécialisé, à Overpelt. Petit à petit, sa progression continue, est-il ressorti au stage. "Nous pouvons entre-temps entrevoir les choses bien plus positivement que ce que nous pensions il y a quelques mois. Stig a des sessions de logopédie tous les jours. Il pédale déjà depuis une chaise roulante, il acquiert du muscle, mais il reste couché la plus grande partie de la journée. Grâce à la logopédie, il peut avaler et manger, et dire même quelques mots, comme 'à demain'. Il est loin d'être un garçon en bonne santé, mais il peut déjà faire bien plus que ce que l'on pensait à un moment, et il progresse chaque jour", a développé Bingé. Sa marge de progression "est difficile à estimer", indique-t-il. "Stig travaille énormément pour se rétablir. (...) L'interaction, la communication avec sa famille et ses proches est désormais possible. Il reconnait d'autres coureurs, il parle un petit peu, même si ce ne sont pas des phrases complètes. Son rétablissement prendra du temps, et personne ne sait jusqu'où il ira, mais ce sont de bonnes nouvelles". (Belga)