La Russie, pays hôte de cette Coupe du Monde, recevra vendredi le Brésil, quintuple champion du monde. Privé de Neymar, le sélectionneur brésilien Tite pourra tout de même compter sur ses leaders Marcelo et Dani Alves. Côté russe, l'attaquant titulaire Aleksandr Kokorin s'est blessé et sera probablement absent au Mondial. La Russie affrontera également la France le 27 mars. L'Etihad Stadium de Manchester accueillera un match au sommet entre l'Argentine et l'Italie, absente du Mondial pour la première fois depuis 1958. Luigi Di Biagio disputera son premier match en tant qu'entraîneur ad interim avec les Azzuri. Quant à l'Argentine, elle souhaite offrir à Lionel Messi son premier titre en sélection après avoir échoué en finale continentale (2007, 2015 et 2016) et mondiale (2014). L'Albiceleste se rendra ensuite en Espagne, où elle affrontera la 'Roja' à Madrid le 27 mars. L'Allemagne, championne du Monde en titre, recevra justement l'Espagne à Dusseldorf vendredi. Joachim Löw a décidé de se passer de Marco Reus et Mario Gotze, tous deux équipiers de Michy Batshuayi à Dortmund. La Mannschaft est invaincue depuis 21 matches et sa demi-finale perdue face à la France (2-0) lors de l'Euro 2016. Le 27 mars, le Brésil tentera de prendre sa revanche face à l'Allemagne après l'humiliation subie lors de son Mondial en 2014 (7-1). Dans les autres affiches de vendredi, la France recevra la Colombie, potentiel adversaire des Diables Rouges en huitièmes de finale. Le Portugal, champion d'Europe en titre, affrontera l'Égypte, emmenée par un Mohammed Salah en grande forme. (Belga)

La Russie, pays hôte de cette Coupe du Monde, recevra vendredi le Brésil, quintuple champion du monde. Privé de Neymar, le sélectionneur brésilien Tite pourra tout de même compter sur ses leaders Marcelo et Dani Alves. Côté russe, l'attaquant titulaire Aleksandr Kokorin s'est blessé et sera probablement absent au Mondial. La Russie affrontera également la France le 27 mars. L'Etihad Stadium de Manchester accueillera un match au sommet entre l'Argentine et l'Italie, absente du Mondial pour la première fois depuis 1958. Luigi Di Biagio disputera son premier match en tant qu'entraîneur ad interim avec les Azzuri. Quant à l'Argentine, elle souhaite offrir à Lionel Messi son premier titre en sélection après avoir échoué en finale continentale (2007, 2015 et 2016) et mondiale (2014). L'Albiceleste se rendra ensuite en Espagne, où elle affrontera la 'Roja' à Madrid le 27 mars. L'Allemagne, championne du Monde en titre, recevra justement l'Espagne à Dusseldorf vendredi. Joachim Löw a décidé de se passer de Marco Reus et Mario Gotze, tous deux équipiers de Michy Batshuayi à Dortmund. La Mannschaft est invaincue depuis 21 matches et sa demi-finale perdue face à la France (2-0) lors de l'Euro 2016. Le 27 mars, le Brésil tentera de prendre sa revanche face à l'Allemagne après l'humiliation subie lors de son Mondial en 2014 (7-1). Dans les autres affiches de vendredi, la France recevra la Colombie, potentiel adversaire des Diables Rouges en huitièmes de finale. Le Portugal, champion d'Europe en titre, affrontera l'Égypte, emmenée par un Mohammed Salah en grande forme. (Belga)