"Ce match de D3 est considéré à très hauts risques. En raison des informations échangées lors de la réunion de sécurité qui s'est tenue à Liège le 26 février dernier, et suivant les derniers rapports émanant des services de police, la rencontre doit faire l'objet d'un service de maintien d'ordre conséquent", indique Willy Demeyer. "Le dimanche 13 mars est aussi la dernière journée de championnat des clubs de Division 1 qui jouent tous au même moment. Dès lors et en fonction du maintien du niveau d'alerte OCAM à 3, la capacité policière nécessaire à l'encadrement de la rencontre ne peut être garantie", note le bourgmestre liégeois. (Belga)

"Ce match de D3 est considéré à très hauts risques. En raison des informations échangées lors de la réunion de sécurité qui s'est tenue à Liège le 26 février dernier, et suivant les derniers rapports émanant des services de police, la rencontre doit faire l'objet d'un service de maintien d'ordre conséquent", indique Willy Demeyer. "Le dimanche 13 mars est aussi la dernière journée de championnat des clubs de Division 1 qui jouent tous au même moment. Dès lors et en fonction du maintien du niveau d'alerte OCAM à 3, la capacité policière nécessaire à l'encadrement de la rencontre ne peut être garantie", note le bourgmestre liégeois. (Belga)