Cette étape de transition, qui compte deux côtes de 3e catégorie et une côte de 4e catégorie, proposera une dernière chance de briller aux sprinters, avant d'aborder les Pyrénées vendredi. "Je pense que les sprinters vont survivre aux 150 premiers kilomètres", prédit Herman Frison, directeur sportif de Lotto-Soudal. "Le parcours n'est pas assez exigeant pour les éliminer. C'est une occasion que notre équipe veut saisir. Nous avons déjà plusieurs places d'honneur, ça serait bien de gagner", ajoute le directeur sportif d'André Greipel. Outre Greipel, les prétendants à la victoire du jour se nomment Kittel, Cavendish ou Coquard. Les jeunes Edward Theuns et Dylan Groenewegen sont aussi à l'affût. La chaleur pourrait aussi jouer un rôle. On prévoit 32 degrés pour l'arrivée à Montauban, où le peloton est attendu entre 17h10 et 17h30. L'étape ne devrait pas bouleverser le classement général. Greg Van Avermaet (BMC) devrait donc conserver son maillot jaune, qu'il a enfilé à la suite de sa victoire dans la 5e étape mercredi. Le Flandrien possède 5:11 d'avance sur son plus proche poursuivant, Julian Alaphilippe. Il s'agit, selon les organisateurs, du plus gros écart enregistré après 5 jours de course entre le leader de la course et son rival le plus proche depuis 1949. Cette année-là, Jacques Marinelli dominait le Tour avec 14:58 d'avance sur Vittorio Magni. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) porte le maillot à pois, Peter Sagan (Tinkoff) le maillot vert et Julian Alaphilippe (Etixx-QuickStep) le maillot blanc. (Belga)

Cette étape de transition, qui compte deux côtes de 3e catégorie et une côte de 4e catégorie, proposera une dernière chance de briller aux sprinters, avant d'aborder les Pyrénées vendredi. "Je pense que les sprinters vont survivre aux 150 premiers kilomètres", prédit Herman Frison, directeur sportif de Lotto-Soudal. "Le parcours n'est pas assez exigeant pour les éliminer. C'est une occasion que notre équipe veut saisir. Nous avons déjà plusieurs places d'honneur, ça serait bien de gagner", ajoute le directeur sportif d'André Greipel. Outre Greipel, les prétendants à la victoire du jour se nomment Kittel, Cavendish ou Coquard. Les jeunes Edward Theuns et Dylan Groenewegen sont aussi à l'affût. La chaleur pourrait aussi jouer un rôle. On prévoit 32 degrés pour l'arrivée à Montauban, où le peloton est attendu entre 17h10 et 17h30. L'étape ne devrait pas bouleverser le classement général. Greg Van Avermaet (BMC) devrait donc conserver son maillot jaune, qu'il a enfilé à la suite de sa victoire dans la 5e étape mercredi. Le Flandrien possède 5:11 d'avance sur son plus proche poursuivant, Julian Alaphilippe. Il s'agit, selon les organisateurs, du plus gros écart enregistré après 5 jours de course entre le leader de la course et son rival le plus proche depuis 1949. Cette année-là, Jacques Marinelli dominait le Tour avec 14:58 d'avance sur Vittorio Magni. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) porte le maillot à pois, Peter Sagan (Tinkoff) le maillot vert et Julian Alaphilippe (Etixx-QuickStep) le maillot blanc. (Belga)