Westerlo, qui n'a plus gagné depuis le 25 octobre (2-1 contre Courtrai), est 13e de la Jupiler Pro League avec 23 points après 21 journées. Il n'a récolté que 3 points au cours des 9 derniers matches, et a été corrigé à Anderlecht (4-0) vendredi passé. Dennis van Wijk, 52 ans, coachait Westerlo depuis mai 2013. Il avait auparavant notamment entraîné le Cercle de Bruges, Roulers (deux fois), Willem II Tilburg, Ostende, Saint-Trond, l'AEC Mons, Charleroi et l'Antwerp. Il a sorti cinq équipes de D2 par le haut, dont Westerlo la saison dernière. Il est le troisième entraîneur remercié pendant la trêve après Rachid Chihab (Mouscron-Péruwelz) et Ronny Vangeneugden (Waasland-Beveren).

Westerlo, qui n'a plus gagné depuis le 25 octobre (2-1 contre Courtrai), est 13e de la Jupiler Pro League avec 23 points après 21 journées. Il n'a récolté que 3 points au cours des 9 derniers matches, et a été corrigé à Anderlecht (4-0) vendredi passé. Dennis van Wijk, 52 ans, coachait Westerlo depuis mai 2013. Il avait auparavant notamment entraîné le Cercle de Bruges, Roulers (deux fois), Willem II Tilburg, Ostende, Saint-Trond, l'AEC Mons, Charleroi et l'Antwerp. Il a sorti cinq équipes de D2 par le haut, dont Westerlo la saison dernière. Il est le troisième entraîneur remercié pendant la trêve après Rachid Chihab (Mouscron-Péruwelz) et Ronny Vangeneugden (Waasland-Beveren).