Le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), 3e à 38 secondes, complète le podium. Le Lukmanier n'est pas très dur, mais long. Dans le jeu, les coureurs ont rejoint le col de 1.400m à mi-chemin pour rallier l'arrivée. Rohan Dennis a roulé tout juste moins d'une heure (59 minutes et 38 secondes). Ils étaient trois Belges - de Lotto Soudal, Gerben Thijssen, Stan Dewulf et Tim Wellens - à produire leur effort dimanche. Aucun n'a fini parmi les trois premiers. Samedi, le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) s'était imposé sur 46 minutes d'effort. Greg Van Avermaet (CCC Team) avait pris la 4e place sur 36,8 km Le Tour de Suisse virtuel se composait de cinq courses individuelles d'une heure environ chacune sur des vélos d'entraînement connectés à une plate-forme (Rouvy) qui empruntait des routes figurant sur le parcours du Tour de Suisse. Mercredi, Rohan Dennis, déjà, spécialiste du contre-la-montre, avait remporté la première étape. Küng s'était imposé jeudi et Nicolas Roche vendredi, soit les hommes les plus en condition du moment. Dix-neuf équipes professionnelles de trois coureurs avaient accepté de participer à l'effort, pouvant changer de coureurs chaque jour. Le Tour de Suisse, une épreuve WorldTour qui devait se dérouler du 7 au 14 juin, a été annulé, comme toutes les courses cyclistes, en raison de la pandémie de coronavirus. (Belga)

Le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), 3e à 38 secondes, complète le podium. Le Lukmanier n'est pas très dur, mais long. Dans le jeu, les coureurs ont rejoint le col de 1.400m à mi-chemin pour rallier l'arrivée. Rohan Dennis a roulé tout juste moins d'une heure (59 minutes et 38 secondes). Ils étaient trois Belges - de Lotto Soudal, Gerben Thijssen, Stan Dewulf et Tim Wellens - à produire leur effort dimanche. Aucun n'a fini parmi les trois premiers. Samedi, le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) s'était imposé sur 46 minutes d'effort. Greg Van Avermaet (CCC Team) avait pris la 4e place sur 36,8 km Le Tour de Suisse virtuel se composait de cinq courses individuelles d'une heure environ chacune sur des vélos d'entraînement connectés à une plate-forme (Rouvy) qui empruntait des routes figurant sur le parcours du Tour de Suisse. Mercredi, Rohan Dennis, déjà, spécialiste du contre-la-montre, avait remporté la première étape. Küng s'était imposé jeudi et Nicolas Roche vendredi, soit les hommes les plus en condition du moment. Dix-neuf équipes professionnelles de trois coureurs avaient accepté de participer à l'effort, pouvant changer de coureurs chaque jour. Le Tour de Suisse, une épreuve WorldTour qui devait se dérouler du 7 au 14 juin, a été annulé, comme toutes les courses cyclistes, en raison de la pandémie de coronavirus. (Belga)