Après trois saisons à la Sampdoria de Gênes, Dennis Praet a en effet rejoint Leicester City en Premier League où il a retrouvé son équipier à Anderlecht Youri Tielemans. "L'adaptation a été rapide, même s'il y a une grande différence entre l'Italie et l'Angleterre où il y a plus d'intensité aux entraînements et en match. En Italie, c'est plus tactique et tout de même un peu plus ennuyant. Je me retrouve mieux dans cette nouvelle manière de jouer et je ne peux qu'être content de mon passage en Premier League, l'un des meilleurs compétitions au monde", a expliqué Dennis Praet, titulaire les trois derniers matches. "Ce transfert est un choix personnel et un bon pas en avant. Leicester jouer au foot et j'aime son jeu. Le club est ambitieux et veut jouer l'Europe. C'est un nouveau challenge aussi pour moi parce que ce n'est jamais facile de s'imposer dans une équipe. Mais j'aime ça", a ajouté Dennis Praet heureux aussi de retrouver Youri Tielemans. "C'est toujours chouette de voir un visage connu quand tu arrives dans une nouvelle équipe. Nous étions aussi ensemble sur le terrain ces derniers temps, ce qui m'a bien aidé. Nous sommes trois au milieu du jeu. Ndidi est un vrai numéro six. Youri et moi plutôt en huit. On doit donner du volume au jeu et défendre fort", a expliqué encore l'ancien Soulier d'Or qui évoluait plutôt en numéro dix à Anderlecht. "C'est vrai que j'étais en position plus offensive en soutien des attaquants. En Italie, j'ai reculé un peu dans le jeu et je suis devenu un autre joueur. En six ou huit, je peux faire mon boulot défensif et toucher beaucoup le ballon. En équipe nationale, je me retrouve plus dans ces positions et le sélectionneur national me voit bien comme un numéro huit." (Belga)