Le parcours de ce chrono de 32 kilomètres était plat et favorable aux spécialistes. Au départ, les quatre premiers se tenaient en moins d'une minute: l'avance du Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) était de 26 secondes sur l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), 33 secondes sur le Colombien Nairo Quintana (Movistar) et 43 secondes sur le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana). Toujours en embuscade, le Néerlandais Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo), 5e à 1:29, l'Espagnol Enric Mas (Quick-Step Floors), 6e à 1:55, le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 7e à 2:10 et le Colombien Rigoberto Uran (EF Education First-Drapac), 8e à 2:27, pouvaient espérer se rapprocher. Dennis bouclait le parcours en moins de 38 minutes (37:57). L'Australien, 28 ans, décroche la 25e victoire de sa carrière. Il s'était déjà offert le chrono d'ouverture de cette Vuelta à Malaga. Son équipier américain Joey Rosskopf et l'Espagnol Jonathan Castroviejo (Sky) terminaient tous les deux en 38:47 (+0:50). Kruijswijk et le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) suivaient à 51 secondes. Laurens De Plus (Quick-Step Floors) est le premier Belge, 8e à 1:07. Dylan Teuns (BMC) et Victor Campenaerts (Lotto Soudal) sont 11e et 12e avec le même temps, 39:14. Yates a réalisé le meilleur chrono parmi les favoris. Le maillot rouge se classait 13e en 39:25. Il récupérait ainsi 7 sur Valverde. Quintana (40:07) et Lopez (40:16) étaient plus distancés. Au général, Yates possède désormais 33 secondes d'avance sur Valverde. Kruijswijk bondit en troisième position à 52 secondes, devant Quintana, 4e à 1:15. Lopez recule au 6e rang (+1:34), dépassé par Mas (+1:30). Mercredi, la 17e étape reliera Getxo à Balcon de Bizkaia (157 km). L'ascension finale (10% de moyenne sur 7 kilomètres) propose des passages à plus de 15%. (Belga)