Le Vendée Globe "c'est le graal pour un marin et c'est la seule grande course qui manque à mon palmarès", a commenté Van Weynbergh qui veut être le premier Belge à compléter cette mythique course à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance autour du monde pour des voiliers monocoques de 60 pieds (18,28 m) IMOCA (en général une trentaine dont 15 amateurs). Patrick de Radiguès, non classé en 1996-1997 pour cause d'escale en Australie, puis contraint à l'abandon lors de l'édition suivante, quatre ans plus tard, est le seul Belge à avoir porté jusqu'ici un projet pour le Vendée Globe qui nécessite un budget très conséquent et l'obligation aussi de participer à plusieurs courses en amont. "C'est cela le gros défi", a expliqué le marin belge. "Car pour être à l'arrivée, il faut être au départ. Et pour être au départ, il faut participer à toutes les courses 'qualificative' (parcourir un certain nombre de miles, ndlr) dont la Transat Jacques Vabre le 27 octobre prochain du Havre. Notre budget est là de 1,5 million d'euros, mais il faut le boucler et trouver encore des partenaires. C'est notre plus gros challenge pour le moment car nous sommes toujours à la recherche de moyens tant pour la Jacques Vabre que pour le Vendée Globe qui est l'une des trois plus prestigieuses courses autour du monde". Le record de la course est détenu par le Français Amel Le Cléac'h en 74 jours 3 heures 35 minutes et 46 secondes à son arrivée le 19 janvier 2017. Denis Van Weynbergh a déjà goûté à la Route du Rhum et à la Transat Jacques Vabre. Il espère pouvoir être au Vendée Globe, d'abord pour prendre le départ des Sables-d'Olonne en France, et pour y revenir trois mois plus tard ensuite. "Mais c'est d'un tel format que l'on ne s'inscrit pas comme ça. Il faut des moyens et une préparation considérable", a ajouté le quinquagénaire d'Ottignies. Le carnet de bord de Denis Van Weynbergh mentionne notamment des participations à la Mini-Transat (2001), à la Route du Rhum (2010), à Quebec - Saint-Malo (2012), à la Transat Jacques Vabre (2013), ou encore à la Fastnet en 2015. (Belga)