Grâce à ses deux victoires convaincantes (5-0 contre l'Arabie Saoudite puis 3-1 contre l'Égypte), la 'Sbornaïa' de Stanislav Tchertchessov peut se contenter d'un partage contre la phalange sud-américaine grâce à une meilleure différence de buts. Contre les Uruguayens d'Oscar Tabarez, bien organisés et habitués à ce type de rendez-vous, l'opposition sera toute autre pour le pays hôte. La 'Celeste' n'a pas encore donné toute sa mesure dans ce tournoi, mais elle a remporté ses deux premiers matches sans grand mal. Lundi, les doubles champions du monde (1930 et 1950) auront à c?ur de retrouver leur efficacité offensive et ainsi terminer premiers. En effet, le vainqueur du groupe A évitera celui du groupe B (Espagne, Portugal ou Iran) en huitièmes de finale. La 'Celeste' devra composer avec l'absence de José Gimenez. Le défenseur de l'Atletico Madrid, auteur de la tête du but vainqueur contre l'Égypte, est blessé au quadriceps. Côté russe, Alan Dzagoev (CSKA Moscou) sera aussi absent. Touché à la cuisse gauche lors du match d'ouverture, il avait déjà raté le duel contre l'Égypte. L'Arabie saoudite et l'Égypte joueront simultanément à Volgograd pour l'honneur. Les Pharaons, de retour dans un Mondial après 28 ans d'absence, partent favoris. L'attaquant vedette égyptien Mohamed Salah pourrait exploiter les largesses de la défense saoudienne. (Belga)

Grâce à ses deux victoires convaincantes (5-0 contre l'Arabie Saoudite puis 3-1 contre l'Égypte), la 'Sbornaïa' de Stanislav Tchertchessov peut se contenter d'un partage contre la phalange sud-américaine grâce à une meilleure différence de buts. Contre les Uruguayens d'Oscar Tabarez, bien organisés et habitués à ce type de rendez-vous, l'opposition sera toute autre pour le pays hôte. La 'Celeste' n'a pas encore donné toute sa mesure dans ce tournoi, mais elle a remporté ses deux premiers matches sans grand mal. Lundi, les doubles champions du monde (1930 et 1950) auront à c?ur de retrouver leur efficacité offensive et ainsi terminer premiers. En effet, le vainqueur du groupe A évitera celui du groupe B (Espagne, Portugal ou Iran) en huitièmes de finale. La 'Celeste' devra composer avec l'absence de José Gimenez. Le défenseur de l'Atletico Madrid, auteur de la tête du but vainqueur contre l'Égypte, est blessé au quadriceps. Côté russe, Alan Dzagoev (CSKA Moscou) sera aussi absent. Touché à la cuisse gauche lors du match d'ouverture, il avait déjà raté le duel contre l'Égypte. L'Arabie saoudite et l'Égypte joueront simultanément à Volgograd pour l'honneur. Les Pharaons, de retour dans un Mondial après 28 ans d'absence, partent favoris. L'attaquant vedette égyptien Mohamed Salah pourrait exploiter les largesses de la défense saoudienne. (Belga)