Le parcours plat ne présentait aucune difficulté hormis un petit passage dans les graviers à 20 bornes du but provoquant une chute dans le peloton. Caleb Ewan a profité du sprint pour s'offrir la première victoire de sa saison, la 53e de sa carrière. L'Australien, 27 ans, a largement devancé l'Estonien Martin Laas (BORA-hansgrohe) et le Colombien Fernando Gaviria (UAE Team Emirates). Jasper De Buyst (Lotto Soudal) est 4e et Simon Dehairs (Alpecin-Fenix), 2e Belge à l'arrivée, prend la 7e place. La deuxième étape sera un peu plus relevée avec un parcours de 163,9km entre Taibah University et Abu Rakah et une arrivée en montée. Il s'agit de la deuxième édition du Saudi Tour. L'an passé, la course n'avait pu avoir lieu. En 2020, l'Allemand Phil Bauhaus s'était imposé. Il est absent cette fois. (Belga)

Le parcours plat ne présentait aucune difficulté hormis un petit passage dans les graviers à 20 bornes du but provoquant une chute dans le peloton. Caleb Ewan a profité du sprint pour s'offrir la première victoire de sa saison, la 53e de sa carrière. L'Australien, 27 ans, a largement devancé l'Estonien Martin Laas (BORA-hansgrohe) et le Colombien Fernando Gaviria (UAE Team Emirates). Jasper De Buyst (Lotto Soudal) est 4e et Simon Dehairs (Alpecin-Fenix), 2e Belge à l'arrivée, prend la 7e place. La deuxième étape sera un peu plus relevée avec un parcours de 163,9km entre Taibah University et Abu Rakah et une arrivée en montée. Il s'agit de la deuxième édition du Saudi Tour. L'an passé, la course n'avait pu avoir lieu. En 2020, l'Allemand Phil Bauhaus s'était imposé. Il est absent cette fois. (Belga)