• 1. Wesley Moraes (Club Bruges) : il a inscrit deux buts contre Anderlecht, même si le premier a été annulé pour un hors-jeu très discutable. Il a pesé sur la défense adverse tout en étant démarqué, malgré le manque d'espaces.
  • 2. Mats Rits (Club Bruges) : pourchasseur, il a veillé à l'organisation et a été le premier meneur de jeu. Il n'a jamais permis à Anderlecht de placer un contre.
  • 3. Leandro Trossard (Genk) : le capitaine a déterminé le résultat d'un éclair. Il n'a pas non plus négligé sa part de travail défensif.
  • 4. Sinan Bolat (Antwerp) : il signe de brillants play-offs. Tant le lundi de Pâques contre le Club que vendredi contre le Standard, le gardien belgo-turc a largement contribué au gain de points de son équipe.
  • 5. Roeslan Malinovskyi (Genk) : il a souffert en première mi-temps, avec Verstrate-le-pitbull à ses basques, mais il a quand même été décisif. Il est parvenu à se démarquer et à réaliser des actions.