• 1. Franck Boya (Mouscron) : le Camerounais de 23 ans a démontré sa valeur à l'arrière droit dans un trio défensif, après avoir joué au centre de la défense et dans l'entrejeu. Il ne joue pas sur sa seule puissance mais conserve mieux son sang-froid en possession du ballon et a un excellent jeu de position.
  • 2. Alexandre De Bruyn (STVV) : le jeune Belge a inscrit son premier but en division 1, après un long raid à travers la défense du Standard. Il a intelligemment joué entre les lignes et a souvent été démarqué.
  • 3. Arjan Swinkels (FC Malines) : l'expérimenté défenseur néerlandais symbolise la rage de vaincre avec laquelle le Malinwa, réduit à dix une mi-temps, a arraché un point à Anderlecht. Il était omniprésent.
  • 4. Henrik Bjordal (Zulte Waregem) : Le Norvégien a non seulement de l'engagement mais il était également fort sur le plan offensif quand il a conclu l'attaque de Bürki. Il a également été très fort tactiquement dans ses tâches défensives.
  • 5. Massimo Bruno (Charleroi) : le meilleur homme de Charleroi en ce début de saison. Il a placé un ballon sur la transversale, délivré un assist et une passe qui est à la base d'un penalty.
  • 6. Hannes Van Der Bruggen (Courtrai) : le Cercle a ouvert la marque grâce à une perte de balle du capitaine courtraisien mais celui-ci s'est ressaisi, il a marqué le 1-2 et délivré l'assist du 1-3.
  • 7. David Okereke (Club Bruges) : un tourment pour toute défense belge. Il semble ne pas avoir besoin de temps d'adaptation. Son entrée au jeu a permis à Bruges de s'imposer à Ostende.
  • 8. Daniel Schmidt (STVV) : il a contenu les vagues offensives du Standard en fin de match grâce à de brillants réflexes. Comme la plupart des bons gardiens, il a parfois bénéficié de la complicité des poteaux.
  • 9. Marco Ilaimaharitra (Charleroi) : le patron de l'entrejeu des Carolos. Impressionnant à la récupération, il a été souvent précis à la construction. Il semble progresser encore depuis la saison passée.
  • 10. Philippe Sandler (Anderlecht) : défensivement, il n'a pas eu beaucoup de travail mais il a étalé sa classe et sa souveraineté dans chaque mouvement, chaque passe. Sa collaboration avec Kompany en défense ouvre des perspectives.