• 1. Jonathan David (Gand) : suite à l'absence de Yaremchuk, le Canadien de vingt ans est passé sans problème du dix au poste de second avant. Il a un impact important grâce à son opportunisme devant le but.
  • 2. Jelle Vossen (Zulte Waregem) : il a effectué ses débuts pour l'Essevee en marquant deux beaux buts et il semble former un duo d'attaque parfait avec Larin.
  • 3. Ortwin De Wolf (Eupen) : il a probablement disputé le match de sa vie dans ce qui était un duel crucial pour Eupen, pour le maintien. Il a notamment arrêté un penalty de Hoggas en fin de partie.
  • 4. Vadis Odjidja (Gand) : il a déterminé le rythme et organisé le match aux côtés de Kums, qui a parfaitement plongé dans les brèches et exploité les espaces. Vendredi, le médian aura l'occasion de se distinguer contre son ancien club, le RSC Anderlecht.
  • 5. Thomas Kaminski (Gand) : il était bien placé, surtout sur les tirs de Storm. Il a ajouté un nouveau clean sheet à son bulletin et déborde de confiance.
  • 6. Junya Ito (Genk) : le Japonais a été intenable sur son flanc droit et tous ses démarrages ont fait des dégâts. Il a délivré de nombreuses bonnes passes. Hrosovsky a converti l'une d'elles.
  • 7. Ruud Vormer (Club Bruges) : dès qu'il faut se battre, le capitaine montre l'exemple. Il a obtenu deux belles occasions de faire la différence. La première fois, son tir était un rien trop long, Buta a sauvé à même la ligne le second.
  • 8. Antoine Colassin (Anderlecht) : avec son deuxième but en trois matches, le jeune Belge a démontré qu'il pouvait peut-être être le futur avant d'Anderlecht. A condition d'être mieux approvisionné car il possède vista et sens du but.
  • 9. Arnaud Bodart (Standard) : sans le jeune portier belge, les Rouches auraient subi des dégâts encore plus importants sur le terrain de Courtrai.
  • 10. Dino Arslanagic (Antwerp) : comme son partenaire Wesley Hoedt, il a eu un après-midi chargé mais il a été attentif et impitoyable, y compris contre le nouvel avant brugeois Krmenčík.