• 1. Omar Govea (Zulte Waregem) : il se sent de mieux en mieux en numéro dix et il commence aussi à trouver le chemin des filets. Au STVV, il a marqué deux superbes buts dans la lucarne, de loin.
  • 2. Ali Gholizadeh (Charleroi) : du flanc droit, il a été constamment menaçant. Il a été décisif par son fantastique assist, après un petit pont et un superbe but sur lob.
  • 3. Théo Bongonda (Genk) : après ses excellentes entrées au jeu, il a été titularisé au dix, une position inhabituelle. Il s'y est révélé très efficace dans la première demi-heure, avec un but et un assist.
  • 4. Sander Berge (Genk) : son jeu de position a encore forcé le respect. Il a régné sur l'entrejeu tout en y travaillant énormément. Il a couronné sa prestation d'un but en seconde mi-temps.
  • 5. Ryota Morioka (Charleroi) : il s'est encore distingué dans son nouveau rôle de médian défensif, grâce à un sens de l'anticipation exceptionnel. Il a couronné sa belle performance d'un assist.
  • 6. Henrik Van Crombrugge (Anderlecht) : il a épargné une raclée aux siens au Standard. Il a sorti plusieurs arrêts décisifs, surtout en première mi-temps.
  • 7. Damien Marcq (Zulte Waregem) : il semblait fini mais après sa première titularisation à Malines, il est à nouveau le moteur de l'entrejeu de Zulte Waregem, comme pare-chocs et, à Saint-Trond, comme passeur.
  • 8. Fabrice Olinga (Mouscron) : Bernd Storck l'a enterré dans le noyau B la saison passée mais le Camerounais ressuscite avec Hollerbach. A Courtrai, l'ailier a joué un rôle crucial, en marquant un but et en provoquant un penalty.
  • 9. Emmanuel Dennis (Club Bruges) : il reste encore trop égoïste mais on le pardonne à un joueur capable de copier un avant du FC Barcelone à la finition.
  • 10. Fabrice Ondoa (Ostende) : l'international camerounais a montré comment il avait gagné sa lutte pour une place face à Dutoit. Vil a évité un deuxième but gantois par plusieurs interventions spectaculaires.