• 1. Sven Kums (Gand) : le Bruxellois a atteint le niveau qu'il avait en 2015 quand il avait reçu le Soulier d'Or. Il a distribué le jeu et dominé car il a réussi 81% de ses passes.
  • 2. Kaveh Rezaei (Charleroi) : il a fait preuve de sang-froid, face au gardien trudonnaire Schmidt. Ses deux buts offrent une importante victoire en déplacement au Sporting.
  • 3. Damien Marcq (Zulte Waregem) : c'était sa première titularisation depuis le 24 août mais il a été la plaque tournante de l'entrejeu. Il a dominé offensivement et défensivement.
  • 4. Nils Schouterden (Eupen) : il a inscrit un des plus beaux buts du week-end, en couronnement d'un match durant lequel il a été très actif. Danny Boffin l'a déjà dit: "Il me ressemble beaucoup et peut réussir une belle carrière."
  • 5. Paul Onuachu (Genk) : entré en remplacement de Heynen, blessé au genou, il a fait ce que les autres avants limbourgeois ne parvenaient pas à faire : marquer. Deux fois même mais le "goal de la victoire" a été annulé par le VAR pour un léger hors-jeu.
  • 6. Eduard Sobol (Club Bruges) : l'arrière gauche poursuit sur l'élan de ses bonnes prestations des dernières semaines en championnat.
  • 7. Adam Jakubech (Courtrai) : la blessure de Bruzzese lui a offert une chance dans le but. La première de la saison. Le Slovaque a excellé à Anderlecht, effectuant plusieurs sauvetages cruciaux.
  • 8. William Dutoit (Ostende) : quand il est mué en cible, le gardien d'Ostende est une pieuvre aux longs bras. Mais il a été impuissant à deux reprises.
  • 9. Vadis Odjidja (Gand) : omniprésent, il a encore étalé son bagage technique. Il a personnifié la grinta des Buffalos contre l'Antwerp, une passion pimentée par un bon football de combinaisons.
  • 10. Ilombe Mboyo (Courtrai) : il a pu quitter le flanc pour retrouver son ancien rôle d'avant-centre. Le Belgo-congolais a été excellent. Souvent bien démarqué, il a bien conservé le ballon pour permettre à ses coéquipiers de monter.