• 1. Nacer Chadli (Anderlecht) : il renaît depuis qu'il joue pour les Mauves. Il est déterminant dans son club comme en équipe nationale.
  • 2. Jordi Vanlerberghe (FC Malines) : il a disputé un match entier au centre de l'entrejeu, il a été constamment présent, fort dans les duels et soigné à la relance. Il a porté le coup fatal à l'Antwerp en inscrivant le troisième but malinois dans les arrêts de jeu.
  • 3. Onur Kaya (FC Malines) : il était ultra motivé contre l'Antwerp. Il a harcelé ses adversaires et énormément couru. Ses coéquipiers comptaient sur lui pour trouver des ouvertures et ils n'ont pas été déçus.
  • 4. Jean Butez (Mouscron) : il a montré pourquoi le Club s'était intéressé à lui cet été. C'est comme si Mouscron jouait à douze, l'a complimenté Clement ensuite: Butez distribue le jeu tout en tenant le but. En fin de partie, il s'est aussi mué en avant mais sans succès.
  • 5. Danijel Milicevic (Eupen) : il s'est révélé opportuniste à Ostende. Il a inscrit le premier but de la tête au terme d'une belle infiltration dès la première minute et délivré l'assist sur le but de la victoire.
  • 6. Igor Plastoen (KAA Gand) : il s'est métamorphosé en quelques mois. L'international ukrainien est devenu fiable en défense centrale.
  • 7. Samuel Bastien (Standard) : il a décidé l'affiche contre Genk d'un superbe but en fin de partie, couronnant ainsi une bonne prestation. Il est le meilleur Rouche depuis des semaines.
  • 8. Fraser Hornby (Courtrai) : l'avant écossais n'a pas marqué contre Zulte Waregem mais a été très utile en se démarquant et en monopolisant l'attention des défenseurs. Il ne lui a manqué que la cerise sur le gâteau.
  • 9. Nordin Jackers (Waasland-Beveren) : le mercenaire de Genk a évité une lourde défaite. Il a montré son potentiel par quelques superbes parades, étalant sa souplesse.
  • 10. Gary Kagelmacher (Courtrai): il a neutralié Cyle Larin, l'homme en forme de Zulte. Ce duel-clef est à la base de la victoire courtraisienne.