• 1. Ilombe Mboyo (KV Courtrai) : le routinier avait promis rage de vaincre, spectacle, efficacité et force collective après les semaines moins positives de son club. Il a tenu parole. Du flanc gauche, le Bruxellois a assuré la profondeur, il a marqué un but plus un autre annulé par le VAR en fin de partie et a délivré deux assists.
  • 2. Derrick Luckassen (Anderlecht) : il s'est ressaisi, après deux prestations moyennes. A Charleroi, le Néerlandais a été invincible dans les airs et précis dans ses passes. A la demi-heure, il aurait dû marquer sur un coup franc millimétré de Verschaeren.
  • 3. Paul Onuachu (KRC Genk) : le longiligne avant nigérian a démontré sa valeur pour Genk en inscrivant deux buts et en faisant basculer le score de 0-1 à 2-1 en une demi-heure, après son entrée au jeu.
  • 4. Cyle Larin (Zulte Waregem) : il était un peu frustré de n'avoir toujours pas trouvé le chemin des filets après six journées mais son compteur en est maintenant à quatre buts, dont trois de la tête, et à cinq assists, en sus.
  • 5. Clinton Mata (Club Bruges) : une révélation à droite du trio défensif. Il ne se contente pas d'intervenir avec détermination en défense mais coulisse facilement. Il atteint actuellement un niveau particulièrement élevé.
  • 6. Tuur Dierckx (Waasland-Beveren) : pour la première fois de sa carrière, il a disputé quatre matches d'affilée au plus haut niveau. Il retrouve progressivement sa meilleure forme. Il s'épanouit sous la direction de Mercier.
  • 7. Simon Mignolet (Club Bruges) : le calme que dégage le Limbourgeois gagne toute l'équipe. Il a encore préservé ses filets. Le Club Bruges n'a pas encore perdu et n'a encaissé que trois buts en championnat.
  • 8. Jordi Vanlerberghe (FC Malines) : dans le même match, il a d'abord brillé dans l'entrejeu, pendant 39 minutes, puis a ouvert la marque et a disputé la seconde mi-temps au centre de la défense, suite à l'exclusion de Swinkels.
  • 9. Renaud Emond (Standard) : le capitaine des Rouches a encore été efficace, avec deux buts, qui ont permis au Standard de retirer un point de son rude duel à l'Antwerp, après avoir été mené 2-0. Son premier but, de la tête, était une perle, droit dans la lucarne.
  • 10. Nordin Jackers (Waasland-Beveren) : il y a à nouveau quelqu'un dans la cage waeslandienne. Malgré son jeune âge, Jackers dégage sérénité et assurance. De trois buts contre par match, W-B est devenu un solide ensemble, grâce à lui, qui encaisse moins d'un but par match en moyenne.