Auteur d'une clean-sheet qui permet aux siens de poursuivre leur remontée au classement grâce à une victoire sur un score minimal, Yannick Thoelen s'installe entre les perches de ce onze, protégé par une défense aux accents anversois puisque Frédéric Frans, buteur dans le derby de la Métropole, voit à ses côtés la présence d'un Ritchie De Laet impérial face aux attaquants du Beerschot. Solide face à Mouscron en ouverture du week-end, Timothy Derijck prend place en charnière, tandis que Mathieu Maertens complète l'arrière-garde au bout d'une prestation très aboutie à un poste inhabituel sur la pelouse de Sclessin.

Au milieu, les Mauves s'installent : le passeur Albert Sambi Lokonga et le buteur Anouar Ait El Hadj ont dominé le rond central face à un Genk dépassé par la qualité des deux hommes. Le triangle axial est complété par Roman Bezus. L'Ukrainien a offert face à Eupen deux passes décisives à un Tarik Tissoudali qui a changé de maillot, mais pas de poste dans le onze de la journée.

Sur l'autre flanc, c'est l'inévitable Noa Lang, abonné hebdomadaire des lauriers, qui profite de son doublé contre Waasland-Beveren pour s'installer aux côtés de Makhtar Gueye, auteur de deux buts contre Saint-Trond pour permettre aux Côtiers d'Ostende d'encore flirter avec le top 4.

DR
© DR
Auteur d'une clean-sheet qui permet aux siens de poursuivre leur remontée au classement grâce à une victoire sur un score minimal, Yannick Thoelen s'installe entre les perches de ce onze, protégé par une défense aux accents anversois puisque Frédéric Frans, buteur dans le derby de la Métropole, voit à ses côtés la présence d'un Ritchie De Laet impérial face aux attaquants du Beerschot. Solide face à Mouscron en ouverture du week-end, Timothy Derijck prend place en charnière, tandis que Mathieu Maertens complète l'arrière-garde au bout d'une prestation très aboutie à un poste inhabituel sur la pelouse de Sclessin.Au milieu, les Mauves s'installent : le passeur Albert Sambi Lokonga et le buteur Anouar Ait El Hadj ont dominé le rond central face à un Genk dépassé par la qualité des deux hommes. Le triangle axial est complété par Roman Bezus. L'Ukrainien a offert face à Eupen deux passes décisives à un Tarik Tissoudali qui a changé de maillot, mais pas de poste dans le onze de la journée.Sur l'autre flanc, c'est l'inévitable Noa Lang, abonné hebdomadaire des lauriers, qui profite de son doublé contre Waasland-Beveren pour s'installer aux côtés de Makhtar Gueye, auteur de deux buts contre Saint-Trond pour permettre aux Côtiers d'Ostende d'encore flirter avec le top 4.