"Tous les documents qu'on nous a demandés ont été fournis", a expliqué Ostende dans un communiqué. "L'audience a ainsi été brève et constructive et nous ne prévoyons pas d'autres problèmes." À la mi-avril Ostende et Mouscron avaient été les seuls clubs professionnels à avoir été recalés par Commission des licences de l'Union belge de football (URBSFA). Non seulement, ils n'ont pas reçu la licence européenne et celle pour la 1A et 1B, mais aussi celle pour la Nationale 1, menaçant les deux clubs d'être relégués en D2 amateurs. Ostende avait expliqué alors avoir soumis un dossier de licence incomplet, de sorte que la continuité du club n'avait pu être démontrée. Les documents demandés concerneraient des preuves de paiements à la sécurité sociale ou aux impôts à la source, mais aussi des estimations des revenus et des dépenses. Le dossier de Mouscron devrait être examiné jeudi. (Belga)

"Tous les documents qu'on nous a demandés ont été fournis", a expliqué Ostende dans un communiqué. "L'audience a ainsi été brève et constructive et nous ne prévoyons pas d'autres problèmes." À la mi-avril Ostende et Mouscron avaient été les seuls clubs professionnels à avoir été recalés par Commission des licences de l'Union belge de football (URBSFA). Non seulement, ils n'ont pas reçu la licence européenne et celle pour la 1A et 1B, mais aussi celle pour la Nationale 1, menaçant les deux clubs d'être relégués en D2 amateurs. Ostende avait expliqué alors avoir soumis un dossier de licence incomplet, de sorte que la continuité du club n'avait pu être démontrée. Les documents demandés concerneraient des preuves de paiements à la sécurité sociale ou aux impôts à la source, mais aussi des estimations des revenus et des dépenses. Le dossier de Mouscron devrait être examiné jeudi. (Belga)