Arrivé au sein de l'équipe belge pour remplacer Elia Viviani, Sam Bennett devrait pouvoir s'illustrer lors de trois des six spéciales de cette course remportée en 2018 et 2019 par le Sud-Africain Daryl Impey. Outre Bennett, le 'Wolfpack' sera représenté par trois autres nouveaux venus: le talent portugais Joao Almeida, 21 ans, l'Italien Mattia Cattaneo et le Néo-Zélandais Shane Archbold, poisson pilote de Bennett. Les expérimentés Dries Devenyns, Iljo Keisse et Michael Mørkøv viennent compléter l'effectif. Rik Van Slycke, directeur sportif, s'est déclaré impatient d'entamer la saison. "Nous avons une équipe forte et Sam Bennett est très motivé à l'idée d'accrocher sa première victoire dans son nouveau maillot. Il aura des hommes expérimentés autour de lui, nous sommes confiants." A noter que l'équipe belge présentera le même effectif pour la Race Torquay (1.1) et la Cadel Evans Road Race (WorldTour), prévues respectivement le 30 janvier et le 2 février. (Belga)

Arrivé au sein de l'équipe belge pour remplacer Elia Viviani, Sam Bennett devrait pouvoir s'illustrer lors de trois des six spéciales de cette course remportée en 2018 et 2019 par le Sud-Africain Daryl Impey. Outre Bennett, le 'Wolfpack' sera représenté par trois autres nouveaux venus: le talent portugais Joao Almeida, 21 ans, l'Italien Mattia Cattaneo et le Néo-Zélandais Shane Archbold, poisson pilote de Bennett. Les expérimentés Dries Devenyns, Iljo Keisse et Michael Mørkøv viennent compléter l'effectif. Rik Van Slycke, directeur sportif, s'est déclaré impatient d'entamer la saison. "Nous avons une équipe forte et Sam Bennett est très motivé à l'idée d'accrocher sa première victoire dans son nouveau maillot. Il aura des hommes expérimentés autour de lui, nous sommes confiants." A noter que l'équipe belge présentera le même effectif pour la Race Torquay (1.1) et la Cadel Evans Road Race (WorldTour), prévues respectivement le 30 janvier et le 2 février. (Belga)