"Je me souviens de Michael comme d'une personne joyeuse. Dans chaque groupe, il était la personne la plus recherchée. Personne ne pouvait dire du mal de lui, et il n'a jamais rien dit de mal de quelqu'un d'autre." "J'étais moi-même à l'entraînement quand c'est arrivé. J'étais à une heure de chez moi quand je l'ai appris. Après la course, il y a eu de l'ignorance pendant longtemps, jusqu'à ce que je reçoive un téléphone le soir et que votre monde s'effondre un peu. Je me suis rapidement rendu chez un ami commun pour en parler. Lundi, j'ai également rendu visite à sa famille. Ils avaient aussi besoin de parler." Mercredi, De Bie disputera la Flèche Brabançonne. "Ce ne seront pas des heures faciles sur le vélo et un autre coup suivra. La famille voulait absolument que nous prenions le départ. Ils sont à cent pour cent derrière notre décision de courir." "Le fait que Michael ait été récemment testé et n'ait jamais reçu d'avertissement est, bien sûr, quelque peu effrayant. Mais vous ne pouvez pas en tenir compte et vous ne pouvez pas y penser. Ma femme a du mal à l'accepter..." . (Belga)

"Je me souviens de Michael comme d'une personne joyeuse. Dans chaque groupe, il était la personne la plus recherchée. Personne ne pouvait dire du mal de lui, et il n'a jamais rien dit de mal de quelqu'un d'autre." "J'étais moi-même à l'entraînement quand c'est arrivé. J'étais à une heure de chez moi quand je l'ai appris. Après la course, il y a eu de l'ignorance pendant longtemps, jusqu'à ce que je reçoive un téléphone le soir et que votre monde s'effondre un peu. Je me suis rapidement rendu chez un ami commun pour en parler. Lundi, j'ai également rendu visite à sa famille. Ils avaient aussi besoin de parler." Mercredi, De Bie disputera la Flèche Brabançonne. "Ce ne seront pas des heures faciles sur le vélo et un autre coup suivra. La famille voulait absolument que nous prenions le départ. Ils sont à cent pour cent derrière notre décision de courir." "Le fait que Michael ait été récemment testé et n'ait jamais reçu d'avertissement est, bien sûr, quelque peu effrayant. Mais vous ne pouvez pas en tenir compte et vous ne pouvez pas y penser. Ma femme a du mal à l'accepter..." . (Belga)