Arrivé en Belgique en 1988, Josip Weber avait fait fureur au Cercle de Bruges, décrochant trois titres consécutifs de meilleur buteur du championnat en 1991-1992 (26 buts), 1992-1993 (31 buts) et 1993-1994 (31 buts). Il passa ensuite dans les rangs d'Anderlecht (17 buts en 29 matches de 1994 à 1997) où des problèmes au genou l'ont obligé à écourter sa carrière. Il était alors retourné vivre en Croatie, à Split.

BELGAIMAGE
© BELGAIMAGE

Naturalisé afin de pouvoir faire profiter les Diables Rouges de sa force de frappe, il a inscrit 5 buts (un record qu'il partage avec l'ex-Malinois Albert Decleyn) lors de la rencontre amicale Belgique-Zambie (9-0) le 4 juin 1994.

Il en marquera six en huit matches au total, participant au Mondial'94 aux Etats-Unis, sans grand succès, l'entente sur le terrain avec Luc Nilis et Marc Degryse n'étant pas parfaite.

Josip Weber n'ignorait pas que l'échéance finale était proche, après avoir subi plusieurs thérapies qui l'ont retardée, mais sans lui apporter la guérison. Son état ne permettait pas de tenter une opération. Il aurait eu 53 ans le 16 novembre, était marié et avait deux enfants (et deux petits-enfants).

Arrivé en Belgique en 1988, Josip Weber avait fait fureur au Cercle de Bruges, décrochant trois titres consécutifs de meilleur buteur du championnat en 1991-1992 (26 buts), 1992-1993 (31 buts) et 1993-1994 (31 buts). Il passa ensuite dans les rangs d'Anderlecht (17 buts en 29 matches de 1994 à 1997) où des problèmes au genou l'ont obligé à écourter sa carrière. Il était alors retourné vivre en Croatie, à Split. Naturalisé afin de pouvoir faire profiter les Diables Rouges de sa force de frappe, il a inscrit 5 buts (un record qu'il partage avec l'ex-Malinois Albert Decleyn) lors de la rencontre amicale Belgique-Zambie (9-0) le 4 juin 1994. Il en marquera six en huit matches au total, participant au Mondial'94 aux Etats-Unis, sans grand succès, l'entente sur le terrain avec Luc Nilis et Marc Degryse n'étant pas parfaite. Josip Weber n'ignorait pas que l'échéance finale était proche, après avoir subi plusieurs thérapies qui l'ont retardée, mais sans lui apporter la guérison. Son état ne permettait pas de tenter une opération. Il aurait eu 53 ans le 16 novembre, était marié et avait deux enfants (et deux petits-enfants).