Repéré par Anderlecht alors qu'il avait 13 ans dans les rangs du FC Vilvorde, Jean-Marie Trappeniers effectuera ses débuts en équipe première à 17 ans, en 1959 chez les "Mauves". Il restera 12 ans dans la maison bruxelloise pour y conquérir 6 titres de champions, dont cinq fois de suite entre 1964 et 1968. International, il a du composer avec Christian Piot dans les buts avec les Diables Rouges. Il compte 18 sélections (11 capes), mais fut de la partie lors de la Coupe du monde au Mexique en 1070 avec Raymond Goethals. Jean-Marie Trappeniers avait quitté Anderlecht en 1971 pour jouer encore à l'Union-St-Gilloise (1971-1973 et 1981-1982), l'Antwerp (1973-1979), Alost (1979-1981) et enfin Peutie où il a achevé sa carrière en 1983. (Belga)

Repéré par Anderlecht alors qu'il avait 13 ans dans les rangs du FC Vilvorde, Jean-Marie Trappeniers effectuera ses débuts en équipe première à 17 ans, en 1959 chez les "Mauves". Il restera 12 ans dans la maison bruxelloise pour y conquérir 6 titres de champions, dont cinq fois de suite entre 1964 et 1968. International, il a du composer avec Christian Piot dans les buts avec les Diables Rouges. Il compte 18 sélections (11 capes), mais fut de la partie lors de la Coupe du monde au Mexique en 1070 avec Raymond Goethals. Jean-Marie Trappeniers avait quitté Anderlecht en 1971 pour jouer encore à l'Union-St-Gilloise (1971-1973 et 1981-1982), l'Antwerp (1973-1979), Alost (1979-1981) et enfin Peutie où il a achevé sa carrière en 1983. (Belga)