"Nous avons perdu une légende de notre pays, une figure inébranlable sur le terrain et une personnalité très respectée en dehors", a rendu hommage le directeur général la fédération de rugby néo-zélandaise Steve Tew. "Il n'est pas exagéré d'affirmer que Sir Brian Lochore a été le sauveur du rugby néo-zélandais à de nombreuses reprises et que beaucoup d'entre nous avons perdu un formidable camarade", a-t-il continué au sujet du All Black anobli par la reine Elisabeth II, en 1999. Le deuxième ligne ou troisième ligne centre était une icône dans son pays. Il a porté 68 fois la tunique des All Blacks, dont 18 fois comme capitaine, entre 1963 et 1971. Cette période est un âge d'or du rugby néo-zélandais. Lochore et ses équipiers Colin Meads, Kel Tremain ou encore Waka Nathan sont restés invaincus lors des test-matches de 1965 à 1970, avec notamment une série de victoires contre l'Angleterre, la France, le Pays de Galles et l'Ecosse en 1967 . Entre 1985 et 1987, Brian Lochore s'est mué en entraîneur hors-pair, menant les All Blacks jusqu'au titre à domicile lors de la première Coupe du monde de l'histoire, en 1987. L'actuel sélectionneur Steve Hansen a salué "l'un des plus grands des kauris (un arbre géant poussant dans le pays NDLR)". Brian Lochore était un des hommes les plus respectés en Nouvelle-Zélande (...) mais était aussi regardé avec grand respect partout dans le monde." (Belga)

"Nous avons perdu une légende de notre pays, une figure inébranlable sur le terrain et une personnalité très respectée en dehors", a rendu hommage le directeur général la fédération de rugby néo-zélandaise Steve Tew. "Il n'est pas exagéré d'affirmer que Sir Brian Lochore a été le sauveur du rugby néo-zélandais à de nombreuses reprises et que beaucoup d'entre nous avons perdu un formidable camarade", a-t-il continué au sujet du All Black anobli par la reine Elisabeth II, en 1999. Le deuxième ligne ou troisième ligne centre était une icône dans son pays. Il a porté 68 fois la tunique des All Blacks, dont 18 fois comme capitaine, entre 1963 et 1971. Cette période est un âge d'or du rugby néo-zélandais. Lochore et ses équipiers Colin Meads, Kel Tremain ou encore Waka Nathan sont restés invaincus lors des test-matches de 1965 à 1970, avec notamment une série de victoires contre l'Angleterre, la France, le Pays de Galles et l'Ecosse en 1967 . Entre 1985 et 1987, Brian Lochore s'est mué en entraîneur hors-pair, menant les All Blacks jusqu'au titre à domicile lors de la première Coupe du monde de l'histoire, en 1987. L'actuel sélectionneur Steve Hansen a salué "l'un des plus grands des kauris (un arbre géant poussant dans le pays NDLR)". Brian Lochore était un des hommes les plus respectés en Nouvelle-Zélande (...) mais était aussi regardé avec grand respect partout dans le monde." (Belga)