Il était entre autres le vainqueur de l'édition'2000 du Rallye de Wallonie. Il avait alors 24 ans et pilotait une Subaru S5 WRC. "Un très bon souvenir", avait-il commenté le jour où il avait annoncé qu'il arrêtait la compétition. "Je n'oublierai jamais non plus la 7e place au Rallye d'Ypres avec une Peugeot 207 S 2000 en 2012, ni mon titre de champion de Belgique en Coupe Clio en 2001". Mathias Viaene avait mis un terme à sa carrière en 2015, mais disputait encore occasionnellement quelques rallyes régionaux. Il était ainsi engagé sur une Ford Fiesta R5 aux 6 Heures de Courtrai du week-end prochain (25 et 26 novembre). Il était le fils d'Yvan Viaene, également pilote de rallye, lauréat à 44 ans du Circuit des Flandres avec une Ford Sierra Cosworth 4x4 pour ses adieux à la course automobile en 1991. Il avait auparavant terminé 1er en Groupe N des 24 Heures d'Ypres en 1987. (Belga)

Il était entre autres le vainqueur de l'édition'2000 du Rallye de Wallonie. Il avait alors 24 ans et pilotait une Subaru S5 WRC. "Un très bon souvenir", avait-il commenté le jour où il avait annoncé qu'il arrêtait la compétition. "Je n'oublierai jamais non plus la 7e place au Rallye d'Ypres avec une Peugeot 207 S 2000 en 2012, ni mon titre de champion de Belgique en Coupe Clio en 2001". Mathias Viaene avait mis un terme à sa carrière en 2015, mais disputait encore occasionnellement quelques rallyes régionaux. Il était ainsi engagé sur une Ford Fiesta R5 aux 6 Heures de Courtrai du week-end prochain (25 et 26 novembre). Il était le fils d'Yvan Viaene, également pilote de rallye, lauréat à 44 ans du Circuit des Flandres avec une Ford Sierra Cosworth 4x4 pour ses adieux à la course automobile en 1991. Il avait auparavant terminé 1er en Groupe N des 24 Heures d'Ypres en 1987. (Belga)