"Il s'est endormi paisiblement, un sourire sur son visage", a raconté son épouse Christina. "Juste avant il m'avait dit que j'étais la meilleure femme du monde..." L'ancien champion, qui avait souffert de nombreux problèmes de santé au cours des dernières années, avait été hospitalisé peu après Noël en raison d'un fort refroidissement. Ferdi Kübler a été sacré champion du monde en 1951 à Varèse, un an après avoir été le premier vainqueur suisse du Tour de France. Il a également remporté deux années consécutives Liège-Bastogne-Liège et la Flèche Wallonne, en 1951 et 1952. Il a aussi enlevé trois Tours de Suisse (en 1942, 1948 et 1951) et deux Tours de Romandie (en 1948 et 1951). Hugo Koblet, le grand rival suisse de Kübler, lauréat du Tour de France en 1951, est décédé à 39 ans au volant de son Alfa Romeo blanche le 6 novembre 1964 à Uster sur une route surplombant le lac de Zurich. Un accident ou un suicide, des témoins ayant affirmé qu'il n'avait pas freiné avant de s'écraser sur un poirier. (Belga)

"Il s'est endormi paisiblement, un sourire sur son visage", a raconté son épouse Christina. "Juste avant il m'avait dit que j'étais la meilleure femme du monde..." L'ancien champion, qui avait souffert de nombreux problèmes de santé au cours des dernières années, avait été hospitalisé peu après Noël en raison d'un fort refroidissement. Ferdi Kübler a été sacré champion du monde en 1951 à Varèse, un an après avoir été le premier vainqueur suisse du Tour de France. Il a également remporté deux années consécutives Liège-Bastogne-Liège et la Flèche Wallonne, en 1951 et 1952. Il a aussi enlevé trois Tours de Suisse (en 1942, 1948 et 1951) et deux Tours de Romandie (en 1948 et 1951). Hugo Koblet, le grand rival suisse de Kübler, lauréat du Tour de France en 1951, est décédé à 39 ans au volant de son Alfa Romeo blanche le 6 novembre 1964 à Uster sur une route surplombant le lac de Zurich. Un accident ou un suicide, des témoins ayant affirmé qu'il n'avait pas freiné avant de s'écraser sur un poirier. (Belga)