Il a évolué à l'époque où le tennis professionnel apparaissait et a bénéficié de l'absence de nombreux pros qui n'ont été autorisés à revenir dans les grands tournois qu'avec le début de l'ère Open en 1968. Cette année-là, Santana a remporté le tournoi olympique (de démonstration) aux Jeux de Mexico mais ce succès n'est pas considéré comme un titre olympique. Il a aussi été capitaine de l'équipe d'Espagne en Coupe Davis entre 1980 et 1985, puis entre 1995 et 1999. Santana est considéré comme le meilleur joueur de tennis espagnol de l'histoire derrière Rafael Nadal. Il est entré au "Hall of Fame" du tennis en 1985. Selon la presse espagnole, Santana, qui souffrait de la maladie de Parkinson, est mort à Marbella, où il résidait. La star espagnole du tennis Rafael Nadal a aussitôt rendu hommage à son illustre aîné. "Merci mille fois pour ce que tu as fait pour notre pays et pour avoir ouvert la voie à tant de personnes. Tu as toujours été une référence, un ami et une personne très proche de tous. Tu nous manqueras, Manolo, tu seras à jamais unique et spécial. (...) On ne t'oubliera jamais", a réagi sur Twitter le Majorquin. (Belga)

Il a évolué à l'époque où le tennis professionnel apparaissait et a bénéficié de l'absence de nombreux pros qui n'ont été autorisés à revenir dans les grands tournois qu'avec le début de l'ère Open en 1968. Cette année-là, Santana a remporté le tournoi olympique (de démonstration) aux Jeux de Mexico mais ce succès n'est pas considéré comme un titre olympique. Il a aussi été capitaine de l'équipe d'Espagne en Coupe Davis entre 1980 et 1985, puis entre 1995 et 1999. Santana est considéré comme le meilleur joueur de tennis espagnol de l'histoire derrière Rafael Nadal. Il est entré au "Hall of Fame" du tennis en 1985. Selon la presse espagnole, Santana, qui souffrait de la maladie de Parkinson, est mort à Marbella, où il résidait. La star espagnole du tennis Rafael Nadal a aussitôt rendu hommage à son illustre aîné. "Merci mille fois pour ce que tu as fait pour notre pays et pour avoir ouvert la voie à tant de personnes. Tu as toujours été une référence, un ami et une personne très proche de tous. Tu nous manqueras, Manolo, tu seras à jamais unique et spécial. (...) On ne t'oubliera jamais", a réagi sur Twitter le Majorquin. (Belga)