Sandor Tarics, né le 23 septembre 1913 à Budapest, est mort dans sa maison de San Francisco, précise l'instance sportive hongroise sur son site internet. Ingénieur de profession, il avait quitté la Hongrie en 1948 pour fuir l'arrivée au pouvoir du parti communiste. Il avait ensuite enseigné aux Etats-Unis tout en menant des recherches en sismologie, pour développer notamment des bâtiments résistant aux séismes. Après la mort en 2011 du cycliste italien Attilio Paves, double médaillé d'or aux JO de Los Angeles en 1932, Sandor Tarics était devenu le plus vieux champion olympique encore vivant. En 1936 la Hongrie avait enlevé la médaille d'or devant l'Allemagne et la... Belgique ! (Belga)

Sandor Tarics, né le 23 septembre 1913 à Budapest, est mort dans sa maison de San Francisco, précise l'instance sportive hongroise sur son site internet. Ingénieur de profession, il avait quitté la Hongrie en 1948 pour fuir l'arrivée au pouvoir du parti communiste. Il avait ensuite enseigné aux Etats-Unis tout en menant des recherches en sismologie, pour développer notamment des bâtiments résistant aux séismes. Après la mort en 2011 du cycliste italien Attilio Paves, double médaillé d'or aux JO de Los Angeles en 1932, Sandor Tarics était devenu le plus vieux champion olympique encore vivant. En 1936 la Hongrie avait enlevé la médaille d'or devant l'Allemagne et la... Belgique ! (Belga)