Gjerga a dû tenir compte des indisponibilités de Maxime De Zeeuw et de Thomas Akyazili, blessés, mais aussi de Manu Lecomte et de Retin Obasohan, actifs en NBA G-League, que leurs clubs n'ont pas accepté de libérer. Sam Van Rossom, Kevin Tumba, Alex Libert et Jean-Marc Mwema sont en revanche de retour. Le Portugal avait été battu de toute justesse, 66-65, en septembre à Pépinster lors de la première journée du Groupe C. L'Islande viendra en Belgique le 24 février. Le vainqueur de chacun des quatre groupes de trois pourra disputer les qualifications à proprement parler à partir de novembre 2019. La sélection belge: Ismael Bako (Antwerp), Khalid Boukichou (Prishtina/Kos), Pierre-Antoine Gillet (Tenerife/Esp), Vincent Kesteloot (Ostende), Alex Libert (Spirou Charleroi), Jean-Marc Mwema (Ostende), Jean Salumu (Sakarya/Tur), Quentin Serron (Strasbourg/Fra), Jonathan Tabu (Le Mans/Fra), Kevin Tumba (Murcie/Esp), Sam Van Rossom (Valence/Esp), Hans Vanwijn (Antwerp). (Belga)

Gjerga a dû tenir compte des indisponibilités de Maxime De Zeeuw et de Thomas Akyazili, blessés, mais aussi de Manu Lecomte et de Retin Obasohan, actifs en NBA G-League, que leurs clubs n'ont pas accepté de libérer. Sam Van Rossom, Kevin Tumba, Alex Libert et Jean-Marc Mwema sont en revanche de retour. Le Portugal avait été battu de toute justesse, 66-65, en septembre à Pépinster lors de la première journée du Groupe C. L'Islande viendra en Belgique le 24 février. Le vainqueur de chacun des quatre groupes de trois pourra disputer les qualifications à proprement parler à partir de novembre 2019. La sélection belge: Ismael Bako (Antwerp), Khalid Boukichou (Prishtina/Kos), Pierre-Antoine Gillet (Tenerife/Esp), Vincent Kesteloot (Ostende), Alex Libert (Spirou Charleroi), Jean-Marc Mwema (Ostende), Jean Salumu (Sakarya/Tur), Quentin Serron (Strasbourg/Fra), Jonathan Tabu (Le Mans/Fra), Kevin Tumba (Murcie/Esp), Sam Van Rossom (Valence/Esp), Hans Vanwijn (Antwerp). (Belga)