Le FC Bruges a perdu la "Bataille des Flandres" contre La Gantoise et l'écart avec l'Union Saint-Gilloise est désormais de 12 unités.

JACQUES SYS: "Le Club est à la recherche de son équipe-type d'équipe depuis des mois. Contre La Gantoise, on s'est retrouvé à un moment donné sur le terrain avec quatre joueurs recrutés pendant le mercato d'hiver. C'est révélateur d'une solution qu'on ne trouve pas, d'un puzzle qu'on ne parvient pas à mettre en place. Alfred Schreuder est tout le temps en mouvemet. Après le match de ce dimanche,Simon Mignolet estimait que les Blauw en Zwart étaient en progrès, mais le fait est que personne ne le voit en de hors du terrain. L'entraîneur néerlandais était également positif après la défaite. Lorsqu'on lui a demandé quand la machine brugeoise allait enfin démarrer, il a répondu à son interlocuteur que sa question était négative. C'est une réponse plutôt étrange. ...

JACQUES SYS: "Le Club est à la recherche de son équipe-type d'équipe depuis des mois. Contre La Gantoise, on s'est retrouvé à un moment donné sur le terrain avec quatre joueurs recrutés pendant le mercato d'hiver. C'est révélateur d'une solution qu'on ne trouve pas, d'un puzzle qu'on ne parvient pas à mettre en place. Alfred Schreuder est tout le temps en mouvemet. Après le match de ce dimanche,Simon Mignolet estimait que les Blauw en Zwart étaient en progrès, mais le fait est que personne ne le voit en de hors du terrain. L'entraîneur néerlandais était également positif après la défaite. Lorsqu'on lui a demandé quand la machine brugeoise allait enfin démarrer, il a répondu à son interlocuteur que sa question était négative. C'est une réponse plutôt étrange. Tout comme il est étonnant que Ruud Vormer et Bas Dost aient à nouveau été remplacés à la mi-temps du match de ce dimanche, alors que ça avait déjà été le cas lors de la rencontre de Coupe de Belgique quelques jours plus tôt. Vormer était déjà tombé en disgrâce aux yeux de Philippe Clement, maintenant il n'est apparemment même plus considéré une valeur sûre. On ne peut évidemment pas encore porter de jugement définitif sur le travail de Schreuder. Mais il faudrait déjà se demander dans quelle direction veut aller le Club de Bruges ? Ce dernier a toujours été synonyme de football aux caractéristiques anglo-saxonnes, d'engagement et de don de soi. C'est l'ADN des Blauw en Zwart. Schreuder a travaillé pour Barcelone et s'efforce à proposer un jeu de combinaison sur le terrain. Il faut donc s'adapter à une nouvelle philosophie et à un nouveau système de jeu mais était-ce le moment idéal pour faire cela ? A-t-on discuté de ce genre de choses avec Schreuder avant de l'engager ?"Et l'Union continue de surprendre.JACQUES SYS: "Les Bruxellois sont un synonyme de constance. L'Union joue au football avec une âme incroyable et avec des joueurs qui se sacrifient les uns pour les autres. Ils donnent tout ce qu'ils ont un peu comme le Club de Bruges dans sa meilleure période. Il y a un mois ou deux, personne ne pensait réellement que l'Union avait des chances de remporter le titre à la fin de la saison. Maintenant, on entend ici et là qu'il ne serait pas normal si les Saint-Gillois ne décrochaient pas les lauriers. Bien sûr, cette nouvelle ambition va créer une certaine pression qui ne semblait pas exister. Mais l'Union semble très bien s'accommoder de cette situation. Ils jouent sans inhibition, sans crainte et avec une grande confiance dans leurs capacités. Felice Mazzu a aussi l'art d'évacuer toute forme de stress au sein du groupe, pour autant que cela soit nécessaire. On n'a pas l'impression que les joueurs commencent à décliner. Ils prennent match par match et cela sera encore le cas dimanche prochain avec la réception de Saint-Trond." Pendant ce temps, La Gantoise a renoué avec la victoire.JACQUES SYS: "Leur principal problème était de rater trop d'occasions. On l'a encore vu mercredi dernier lors du match de Coupe contre le FC Bruges. Dimanche, contre le même adversaire mais en déplacement, on a aussi pu se rendre compte de l'importance de Tarik Tissoudali pour les Buffalos. Si Hein Vanhaezebrouck peut disposer d'un noyau dur en pleine forme, les Gantois conservent alors toutes les chances de participer aux Play-offs 1. Le FC Malines se trouve à six points d'Anderlecht et doit encore jouer deux matches qui peuvent lui permettre de recoller en cas de victoires. La compétition peut donc encore basculer d'un côté comme de l'autre. Seule la relégation de Beerschot semble être acquise. On peut le regretter car il s'agit d'un club de tradition avec un public fervent qui mériterait sa place au plus haut niveau du football belge. Trop d'erreurs ont été commises dans la politique sportive cette année. Mais ça c'est une vieille histoire."