Lundi, l'organisateur RCS a informé les équipes que les courses italiennes se dérouleraient jusqu'à nouvel ordre. L'agence de presse italienne ANSA a déclaré que le gouvernement italien interviendra bientôt. Sur l'avis du comité scientifique en charge du coronavirus, tous les événements, y compris les manifestations sportives, où le public se trouve à moins d'un mètre les uns des autres, pourraient être annulés pendant les 30 jours suivants. Une décision officielle devrait suivre dans le courant de la journée de mercredi. Si la décision était officiellement prise, cela signifierait que ni Strade Bianche (7 mars), ni Tirreno Adriatico (11-17 mars), ni Milan-Sanremo (21 mars) ne pourraient se dérouler. Ce message a de nouveau suscité l'incertitude parmi les équipes qui partent normalement ce mercredi avec le matériel vers l'Italie. Mardi déjà, EF Pro Cycling, l'équipe de Sep Vanmarcke et Jens Keukeleire, a indiqué qu'elle préférait ne pas participer aux courses italiennes à cause du coronavirus. Dans une lettre adressée à l'UCI et à l'organisateur RCS, l'équipe a demandé à rester chez elle sans obtenir de sanction (les équipes du WorldTour doivent normalement prendre le départ des courses du WorldTour, NDLR). Greg Van Avermaet et son équipe de la CCC ont normalement prévu, comme l'année dernière, de partir pour l'Italie mercredi et de faire une reconnaissance sur les routes en gravier italiennes jeudi. En raison de la nouvelle qui a été diffusée mardi soir, les coureurs partiront un jour plus tard et la reconnaissance de jeudi sera annulée. "Nous garderons nos coureurs à la maison un jour supplémentaire", a déclaré Phoebe Haymes, l'attachée de presse de la CCC. "Nous attendons les nouvelles et les développements ultérieurs". (Belga)

Lundi, l'organisateur RCS a informé les équipes que les courses italiennes se dérouleraient jusqu'à nouvel ordre. L'agence de presse italienne ANSA a déclaré que le gouvernement italien interviendra bientôt. Sur l'avis du comité scientifique en charge du coronavirus, tous les événements, y compris les manifestations sportives, où le public se trouve à moins d'un mètre les uns des autres, pourraient être annulés pendant les 30 jours suivants. Une décision officielle devrait suivre dans le courant de la journée de mercredi. Si la décision était officiellement prise, cela signifierait que ni Strade Bianche (7 mars), ni Tirreno Adriatico (11-17 mars), ni Milan-Sanremo (21 mars) ne pourraient se dérouler. Ce message a de nouveau suscité l'incertitude parmi les équipes qui partent normalement ce mercredi avec le matériel vers l'Italie. Mardi déjà, EF Pro Cycling, l'équipe de Sep Vanmarcke et Jens Keukeleire, a indiqué qu'elle préférait ne pas participer aux courses italiennes à cause du coronavirus. Dans une lettre adressée à l'UCI et à l'organisateur RCS, l'équipe a demandé à rester chez elle sans obtenir de sanction (les équipes du WorldTour doivent normalement prendre le départ des courses du WorldTour, NDLR). Greg Van Avermaet et son équipe de la CCC ont normalement prévu, comme l'année dernière, de partir pour l'Italie mercredi et de faire une reconnaissance sur les routes en gravier italiennes jeudi. En raison de la nouvelle qui a été diffusée mardi soir, les coureurs partiront un jour plus tard et la reconnaissance de jeudi sera annulée. "Nous garderons nos coureurs à la maison un jour supplémentaire", a déclaré Phoebe Haymes, l'attachée de presse de la CCC. "Nous attendons les nouvelles et les développements ultérieurs". (Belga)