La veille, déjà, le duo avait abandonné pour un bris de différentiel, mais avait pu repartir moyennant une grosse pénalité. Mardi, après 7 km, leur prototype a connu de nouveaux problèmes (bris d'un arbre de transmission). Guillaume de Mévius et Tom Colsoul ont décidé d'arrêter définitivement, mettant ainsi fin à la carrière sportive de Tom Colsoul. "On a décidé d'arrêter parce que Seth (Quintero) et Cristina (Gutierrez) ont encore une chance de victoire, il vaut mieux garder le buggy pour les pièces de rechange de nos coéquipiers", a expliqué Tom Colsoul qui disputait la dernière épreuve de sa carrière. "Je m'attendais à autre chose, mais il faut relativiser", a confié le pilote belge. "Le parcours ici était vraiment exigeant. Mercredi, je rentre en Belgique et à la fin de la semaine commence un nouveau chapitre de ma vie." Tom Colsoul, 45 ans, va travailler désormais au sein d'Amaury Sport Organisation (ASO), à la tête du Dakar et d'autres rallyes tout-terrain, pour le traçage notamment des parcours. Tom Colsoul avait débuté au Dakar en 2003 dans le camion de Gerard De Rooy. Son meilleur résultat est une 4e place en autos en 2018. Cette année-là, il a remporté la Coupe du monde des rallyes tout-terrain comme copilote du Polonais Jakub Przygonski (Mini). Il y a deux ans, il a obtenu le titre de copilote à la Coupe du monde des bajas tout-terrain alors qu'il épaulait le Néerlandais Bernhard ten Brinke sur Toyota. Colsoul aurait dû participer à son 17e Dakar début janvier mais un test positif au Covid l'en a privé. (Belga)

La veille, déjà, le duo avait abandonné pour un bris de différentiel, mais avait pu repartir moyennant une grosse pénalité. Mardi, après 7 km, leur prototype a connu de nouveaux problèmes (bris d'un arbre de transmission). Guillaume de Mévius et Tom Colsoul ont décidé d'arrêter définitivement, mettant ainsi fin à la carrière sportive de Tom Colsoul. "On a décidé d'arrêter parce que Seth (Quintero) et Cristina (Gutierrez) ont encore une chance de victoire, il vaut mieux garder le buggy pour les pièces de rechange de nos coéquipiers", a expliqué Tom Colsoul qui disputait la dernière épreuve de sa carrière. "Je m'attendais à autre chose, mais il faut relativiser", a confié le pilote belge. "Le parcours ici était vraiment exigeant. Mercredi, je rentre en Belgique et à la fin de la semaine commence un nouveau chapitre de ma vie." Tom Colsoul, 45 ans, va travailler désormais au sein d'Amaury Sport Organisation (ASO), à la tête du Dakar et d'autres rallyes tout-terrain, pour le traçage notamment des parcours. Tom Colsoul avait débuté au Dakar en 2003 dans le camion de Gerard De Rooy. Son meilleur résultat est une 4e place en autos en 2018. Cette année-là, il a remporté la Coupe du monde des rallyes tout-terrain comme copilote du Polonais Jakub Przygonski (Mini). Il y a deux ans, il a obtenu le titre de copilote à la Coupe du monde des bajas tout-terrain alors qu'il épaulait le Néerlandais Bernhard ten Brinke sur Toyota. Colsoul aurait dû participer à son 17e Dakar début janvier mais un test positif au Covid l'en a privé. (Belga)