KDB est plus hot que jamais. Et dès qu'il met le nez dehors, le bruit des rafales d'appareils photo est impressionnant. "C'est sympa qu'il n'ait pas mis de masque, ça nous permet d'avoir des chouettes clichés, on voit bien son expression", dit un photographe. Une expression rarement débordante, mais il a toujours été comme ça, dans la retenue. Il s'installe face aux médias écrits et les déclenchements en rafale reprennent.

Un peu plus tard, on s'installe au bord d'un terrain d'entraînement avec Thorgan Hazard pour une interview. On évoque Kevin De Bruyne et son retour dans l'équipe. Obligé. La conversation dévie sur l'attribution du prochain Ballon d'Or. "Il le mérite", lâche le joueur de Dortmund. "C'est dommage qu'il n'ait pas gagné la Ligue des Champions, ça aurait pu faire pencher la balance pour beaucoup de votants. Si on gagne l'EURO, il aura énormément de chances. Ce serait incroyable pour la Belgique."

Trois joueurs encore en activité ont déjà reçu la récompense individuelle suprême: Lionel Messi, Luka Modric et Cristiano Ronaldo. Aucun des trois ne sort d'une saison exceptionnelle à leur échelle. Et si KDB devenait le 45e lauréat? Et si Thorgan Hazard devait voter, de façon indépendante? "Sur mon podium, je mettrais, dans le désordre, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku et N'Golo Kanté. Je mets Kevin devant Romelu simplement parce que l'Inter n'a pas été très loin en Ligue des Champions alors que Kevin a failli la gagner."

Marc Wilmots a signalé récemment que De Bruyne était dans les candidats et il voit prioritairement, pour lui barrer la route, Kylian Mbappé, Karim Benzema, Erling Haaland et Robert Lewandowski. KDB lui-même sait qu'il devra compter sur les autres Diables pour avoir une chance: "Parfois, vous pouvez être brillant dans un match et être du côté des perdants. Pour être dans la course pour une récompense individuelle comme le Ballon d'Or, vous devez gagner des titres. J'essaie d'être le meilleur possible dans tout ce que je fais. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais je suis déjà fier d'être cité parmi les favoris. On parle là du trophée remis au meilleur du monde!"

Découvrez l'intégralité de cet article dans votre magazine du 23 juin, ou en suivant ce lien.

KDB est plus hot que jamais. Et dès qu'il met le nez dehors, le bruit des rafales d'appareils photo est impressionnant. "C'est sympa qu'il n'ait pas mis de masque, ça nous permet d'avoir des chouettes clichés, on voit bien son expression", dit un photographe. Une expression rarement débordante, mais il a toujours été comme ça, dans la retenue. Il s'installe face aux médias écrits et les déclenchements en rafale reprennent.Un peu plus tard, on s'installe au bord d'un terrain d'entraînement avec Thorgan Hazard pour une interview. On évoque Kevin De Bruyne et son retour dans l'équipe. Obligé. La conversation dévie sur l'attribution du prochain Ballon d'Or. "Il le mérite", lâche le joueur de Dortmund. "C'est dommage qu'il n'ait pas gagné la Ligue des Champions, ça aurait pu faire pencher la balance pour beaucoup de votants. Si on gagne l'EURO, il aura énormément de chances. Ce serait incroyable pour la Belgique." Trois joueurs encore en activité ont déjà reçu la récompense individuelle suprême: Lionel Messi, Luka Modric et Cristiano Ronaldo. Aucun des trois ne sort d'une saison exceptionnelle à leur échelle. Et si KDB devenait le 45e lauréat? Et si Thorgan Hazard devait voter, de façon indépendante? "Sur mon podium, je mettrais, dans le désordre, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku et N'Golo Kanté. Je mets Kevin devant Romelu simplement parce que l'Inter n'a pas été très loin en Ligue des Champions alors que Kevin a failli la gagner."Marc Wilmots a signalé récemment que De Bruyne était dans les candidats et il voit prioritairement, pour lui barrer la route, Kylian Mbappé, Karim Benzema, Erling Haaland et Robert Lewandowski. KDB lui-même sait qu'il devra compter sur les autres Diables pour avoir une chance: "Parfois, vous pouvez être brillant dans un match et être du côté des perdants. Pour être dans la course pour une récompense individuelle comme le Ballon d'Or, vous devez gagner des titres. J'essaie d'être le meilleur possible dans tout ce que je fais. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais je suis déjà fier d'être cité parmi les favoris. On parle là du trophée remis au meilleur du monde!"