Dans ce premier tableau de Pop Foot, on s'intéresse aux milieux offensifs les plus productifs de ce siècle (sur base de l'addition de leur nombre de buts inscrits et des passes décisives délivrées). Un classement dans lequel Kevin De Bruyne occupe déjà la troisième place derrière deux joueurs ayant déjà rangé les crampons. KDB serait donc le meilleur en activité à son poste du point de vue des données. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il a utilisé cet argument statistique pour obtenir sa dernière revalorisation salariale et prolongation de contrat. Les chiffres, toujours pour De Bruyne.
...

Dans ce premier tableau de Pop Foot, on s'intéresse aux milieux offensifs les plus productifs de ce siècle (sur base de l'addition de leur nombre de buts inscrits et des passes décisives délivrées). Un classement dans lequel Kevin De Bruyne occupe déjà la troisième place derrière deux joueurs ayant déjà rangé les crampons. KDB serait donc le meilleur en activité à son poste du point de vue des données. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il a utilisé cet argument statistique pour obtenir sa dernière revalorisation salariale et prolongation de contrat. Les chiffres, toujours pour De Bruyne.Ronaldinho a été décive dans sa carrière à 500 reprises, soit 142 fois de plus que le milieu belge. Il a marqué à 313 reprises pour 187 assists. Dans le domaine de la dernière passe, le Brésilien est déjà dépassé par De Bruyne et ses 216 assists (oui, on a ajouté celui contre le Sporting de ce mardi). Seul Mezut Özil avec 234 passes décisives fait mieux en la matière.Sur le classement cumulé des buts et des assists, De Bruyne occupe la troisième place derrière Ronaldinho et Kakà. Le second, Ballon d'or en 2007, a aussi marqué beaucoup plus avec 93 buts de plus et a été décisif 40 fois de plus que notre compatriote. Impliqué dans 351 buts des différentes couleurs qu'il a portées au cours de sa carrière, Zinédine Zidane l'a été 7 fois de moins que le natif de Tronchiennes, alors qu'il a terminé sa carrière en 2006 (le classement prend bien en compte ses stats des années 90). Zizou a marqué 13 buts de plus mais délivré 20 passes amenant directement un goal de moins que De Bruyne. Un cran plus bas au milieu de terrain, Pop Foot s'est aussi intéressé aux numéros six (ou box-to-box) les plus prolifique de ce début de siècle. Et dans le top 20, l'on retrouve un de nos compatriotes: Marouane Fellaini. L'ancien joueur d'Everton et de Manchester United a trouvé la faille à 115 reprises au cours de sa carrière et a adressé 53 passes décisives. En tête du classement, on retrouve les actuels entraîneurs d'Everton et d'Aston Villa Frank Lampard et Steven Gerrard. Le premier a été décisif à 472 reprises (303 buts et 169 assists), le second à 390 (212 buts et 178 assists). Cesc Fabregas, qui porte aujourd'hui les couleurs de Monaco, a donné 230 passes décisives au cours de sa carrière, mais il pourrait figurer dans le classement précédent étant donné qu'il a même parfois évolué comme faux 9 lors de sa période au Barça. Décisif à 370 reprises, il priverait Kevin De Bruyne du podium des milieux offensifs s'il était inclu dans cette catégorie. On mentionnera la 4e place de Xavi (123 buts, 212 passes décisives), la 5e place de Paul Scholes (169 buts et 105 passes décisives), la 7e d'Andrès Iniesta (93 buts et 171 assists), la 9e de Luka Modric (110 buts et 133 assists) et la 12e d'Andrea Pirlo (86 buts et 140 assists). Paul Pogba, 18e, présente des statistiques presque égales entre le nombre de goals et de passes décisives: 85 et 84. Souvent moqué pour les actions de buts partant dans son dos, Thomas Meunier s'est pourtant imposé comme l'un des latéraux les plus efficaces au niveau mondial. L'ancien attaquant reconverti en back droit sous Juan Carlos Garrido au FC Bruges a été impliqué dans 126 buts au cours de sa carrière, 60 qu'il a marqués et 66 passes décisives. Sixième de ce classement particulier, il n'est devancé que par des références en la matière. Les Brésiliens squattent logiquement les premières places avec un Dani Alves revenu au Barça avec sa carte de visite affichant 74 buts et surtout... 202 assists. La droite efficace auriverde devance la gauche représentée par Roberto Carlos, décisif à 263 reprises avec un partage plus équilibré de 132 buts et 131 assists. Avec une patte aussi dévastatrice sur coup-franc, forcément que ça a fait du dégât. La troisième place, loin derrière, revient aussi à la gauche brésilienne avec Marcelo. Le latéral au pied de numéro 10 a marqué à 50 reprises et adressé 111 passes décisives (impliqué dans 161 buts). Il devance de peu l'autre référence à son poste de la Liga, Jordi Alba: décisif à 152 reprises (45 buts et 157 passes dé). Souvent considéré comme l'un des meilleurs latéraux de sa génération, Philipp Lahm n'arrive qu'à la onzième position en ayant été décisif qu'à 100 reprises au cours de sa carrière. (24 buts et 76 passes décisives). Au niveau des buteurs, Romelu Lukaku se distingue dans l'histoire de la Premier League, même si son retour à Chelsea est pour l'instant mitigé. Il est le 12e meilleur buteur de Premier League au 21 e siècle. Au sommet du classement, on retrouve Wayne Rooney avec 237 réalisations, soit 101 de plus que notre tank. Celui-ci a cependant déjà passé le nombre de pions marqués par son idole blue Didier Drogba (136 pour Lukaku, 126 pour l'Ivoirien).Parmi les joueurs encore en activité, l'on notera la 4e place d'Harry Kane (192 buts) et Jamie Vardy (137 buts, soit un de plus que notre compatriote). Le tableau statistique prend aussi en compte l'efficacité par match. Mohamed Salah, 14e, tient cependant un rythme de 0,72 buts par matches. Sergio Agüero a lui tourné à une moyenne de 0,63 avec 215 goals en 319 duels (2e du classement général). Avec ses 0,44 buts par rencontre, Big Rom' fait mieux que Cristiano Ronaldo et Rooney mais beaucoup moins bien que les Kane, Thierry Henry, Robin Van Persie ou Jamie Vardy.Lukaku se distingue aussi par l'efficacité de son pied gauche. Il est le 14e joueur au monde à avoir le plus souvent marqué de cette manière au cours de ce siècle. Fort logiquement, on retrouve Lionel Messi au sommet de la pyramide avec 424 buts, soit... 284 de plus que son premier dauphin Mohamed Salah (140). Antoine Griezmann complète le podium avec 134 réalisations de sa patte gauche. Il devance notamment un Arjen Robben, cinquième avec 120 buts, Gareth Bale, septème avec 102 ou Angel Di Maria, 10e à 97 buts du gauche. Cristiano Ronaldo qui a principalement marqué du pied gauche et qui s'est pas mal illustré de la tête occupe même la sixième place avec 109 goals du gauche, devant pas mal de spécialistes dont Raul à qui il avait repris le célèbre numéro 7 lors de son passage au Real Madrid. L'attaquant espagnol n'a marqué qu'à 99 reprises avec son pied gauche. A noter qu'Olivier Giroud devance aussi Lukaku, mais le Français excelle moins avec son autre jambe et sa tête. Toutes ces stats concernent évidemment les performances en club.Alors que la question de l'avenir se pose de plus en plus chez les Diables rouges alors que la génération bronzée (et pas dorée en termes de titres) commence à voir de plus en plus de ses membres ranger les crampons, la division offensive a encore un peu de temps devant elle avec un Lukaku qui ne fêtera que ses 29 ans en 2022. Mais alors que Christian Benteke et Michy Batshuayi ne font pas toujours l'unanimité derrière l'attaquant de Chelsea, peut-être qu'un troisième larron pourrait s'inviter bientôt à la lutte pour le rôle de première double de Big' Rom. Loïs Openda est le 15e joueur au niveau mondial à être le plus efficace dans la catégorie des joueurs nés après 2000. L'attaquant, actuellement prêté par le FC Bruges, à Vitesse Arnhem a déjà trouvé la faille à 33 reprises dans sa carrière. Erling Haaland trône en tête avec 141 buts, une autre dimension. Le Norvégien devance une ancienne connaissance de notre Pro League, Jonathan David qui a déjà marqué 84 buts depuis ses débuts professionnels. Dusan Vlahovic, la grosse recrue hivernale de l'hiver à la Juventus, occupe la troisième position. En termes d'efficacité, aucun joueur de cette génération ne rivalise encore avec Haaland qui tourne à du 0,75 but par rencontre. Même pas Vlahovic qui tourne à 0,39 et qui est encore derrière Favid (0,46). Avec une moyenne de 0,28 buts par match, Openda fait cependant un peu mieux qu'un Mason Greenwood (0,27) dont la carrière a du plomb dans l'aile ou que Moises Kean (0,26). On tiendra aussi à l'oeil l'évolution de Julian Alvarez. Le jeune attaquant de River Plate va débarquer à Manchester City l'été prochain avec une moyenne de 0,36 buts par match, soit 36 réalisations en 101 duels. Sera-t-il le successeur, et pas qu'au niveau de la nationalité, de Kun Agüero ?En transférant Bas Dost en janvier 2021, le FC Bruges mettait le grappin sur un vrai homme de rectangle, capable au vu de son CV de convertir de nombreux centres en buts. Le Néerlandais se distingue dans les airs en ce 21 e siècle. Il a en effet marqué à 64 reprises de la tête au cours de sa carrière, ce qui en fait tout simplement le sixième joueur le plus efficace dans ce domaine. Il n'est devancé que par des noms prestigieux. A savoir dans l'ordre, Cristiano Ronaldo (110), Luuk de Jong (78), Robert Lewandowski (77), Fernando Llorente (75) et Radamel Falcao (71). Si l'on ne trouve aucun belge dans le top 20, l'on mentionnera la présence d'un défenseur. Sans surprise, c'est Sergio Ramos qui s'est invité à la 15e place avec 51 réalisations venues de son crâne.