"La finale de l'étape a été compliquée, mais je m'en suis très bien sorti par un bon sprint en côte à Verviers", a commenté le puncheur italien de l'équipe Israel Cycling Academy. "Je suis très fier de mon équipe qui a fourni un très gros travail. Je ne savais pas où j'en étais au niveau de la forme car le Tour de Wallonie est ma course de reprise après une période de repos et un stage en altitude." L'objectif de son équipe était de décrocher une victoire sur les routes wallonnes. "Notre but était de gagner et on a tout donné pour ce faire. J'ai pris la roue d'Arnaud Démare, que je connais bien pour avoir roulé deux ans avec lui à la FDJ. Mais, aux 250 mètres, il a touché un autre coureur et j'ai déboîté sur la gauche pour lancer mon sprint." (Belga)