David, tu es arrivé à Zulte Waregem depuis six mois maintenant. Quel regard portes-tu sur cette période ?

David Hubert :" J'ai été très bien accueilli par un noyau avec des personnes agréables et je me suis retrouvé dans un club chaleureux avec de bonnes infrastructures. À ce niveau, je n'ai que des choses positives à dire. C'est un peu différent sur le plan sportif. En début de saison, nous méritions de prendre plus de points que nous en avons obtenus. Mais nous devons être réalistes sur notre niveau. Nous avons encaissé trop de buts et n'avons pas fait preuve de résilience. En tant que collectif, nous n'avons pas réussi à nous en sortir, mais il semble maintenant que cette période soit derrière nous.

Francky Dury a été licencié et après cela, Zulte Waregem a retrouvé le chemin du succès."

Hubert : "C'est bien sûr un effet que l'on peut avoir après un changement de coach. Certains garçons qui n'ont peut-être pas joué sous l'ancien entraîneur ont soudainement plus de confiance et veulent absolument faire leurs preuves. Comme vous pouvez le voir, ça a marché, mais je pense que Francky méritait de meilleurs adieux. Après autant d'années dans le même club, c'est dommage de voir comment une si belle histoire s'est terminée pour lui."

Timmy Simons et Davy De Fauw ont repris le flambeau. Vous entreteniez de bons rapport avec eux ?

Hubert :"Certainement. Le fait qu'ils étaient déjà présents au club est un gros avantage. Il n'y a pas eu de période d'adaptation pour qui que ce soit. Ils n'ont donc pas eu à repartir de zéro."

Comment se déroulent les entraînements avec ce nouveau duo ?

Hubert :"Nous nous entraînons selon une philosophie claire qu'ils ont en tête. Les entraîneurs savent très bien comment gérer ce groupe et les séances d'entraînement sont souvent un peu plus "libres"."

Sur quels point sont-ils différents de ceux de Francky Dury ?

Hubert : " Ils étaient bien sûr déjà T2 et T3 sous le précédent entraîneur, donc il y a des exercices qui reviennent. Timmy et Davy mettent l'accent sur d'autres aspects pendant les entraînements et essaient systématiquement de travailler sur de nouveaux schémas. Contrairement à ce qui se passait auparavant, nous avons parfois droit à une séance d'entraînement supplémentaire pendant la semaine, parce qu'ils veulent que le groupe parvienne à bien intégrer ces schémas spécifiques."

Lisez l'interview complète sur le site de Krant van West-Vlaanderen en néerlandais

David, tu es arrivé à Zulte Waregem depuis six mois maintenant. Quel regard portes-tu sur cette période ?David Hubert :" J'ai été très bien accueilli par un noyau avec des personnes agréables et je me suis retrouvé dans un club chaleureux avec de bonnes infrastructures. À ce niveau, je n'ai que des choses positives à dire. C'est un peu différent sur le plan sportif. En début de saison, nous méritions de prendre plus de points que nous en avons obtenus. Mais nous devons être réalistes sur notre niveau. Nous avons encaissé trop de buts et n'avons pas fait preuve de résilience. En tant que collectif, nous n'avons pas réussi à nous en sortir, mais il semble maintenant que cette période soit derrière nous. Francky Dury a été licencié et après cela, Zulte Waregem a retrouvé le chemin du succès."Hubert : "C'est bien sûr un effet que l'on peut avoir après un changement de coach. Certains garçons qui n'ont peut-être pas joué sous l'ancien entraîneur ont soudainement plus de confiance et veulent absolument faire leurs preuves. Comme vous pouvez le voir, ça a marché, mais je pense que Francky méritait de meilleurs adieux. Après autant d'années dans le même club, c'est dommage de voir comment une si belle histoire s'est terminée pour lui."Timmy Simons et Davy De Fauw ont repris le flambeau. Vous entreteniez de bons rapport avec eux ?Hubert :"Certainement. Le fait qu'ils étaient déjà présents au club est un gros avantage. Il n'y a pas eu de période d'adaptation pour qui que ce soit. Ils n'ont donc pas eu à repartir de zéro."Comment se déroulent les entraînements avec ce nouveau duo ?Hubert :"Nous nous entraînons selon une philosophie claire qu'ils ont en tête. Les entraîneurs savent très bien comment gérer ce groupe et les séances d'entraînement sont souvent un peu plus "libres"."Sur quels point sont-ils différents de ceux de Francky Dury ?Hubert : " Ils étaient bien sûr déjà T2 et T3 sous le précédent entraîneur, donc il y a des exercices qui reviennent. Timmy et Davy mettent l'accent sur d'autres aspects pendant les entraînements et essaient systématiquement de travailler sur de nouveaux schémas. Contrairement à ce qui se passait auparavant, nous avons parfois droit à une séance d'entraînement supplémentaire pendant la semaine, parce qu'ils veulent que le groupe parvienne à bien intégrer ces schémas spécifiques."Lisez l'interview complète sur le site de Krant van West-Vlaanderen en néerlandais